EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Boké : des champs de riz détériorés dans le secteur Kibola

SommaireAccueil


Boké, 21 fév (AGP)- Des champs de riz au secteur Kibola, district de Bokaria, Commune Rurale (CR) de Kolaboui, dans la préfecture de Boké se détériorent à cause des fuites d’eau dans les casiers due à la vétusté des ouvrages de canalisation, l’insuffisance de tuyaux d’irrigation, le manque de semences pures et le non-respect du calendrier agricole, rapporte le correspondant de l’AGP.


C’est à cette fin que le chef Section Protection des Végétaux (SPV) basé dans la préfecture de Boké, Amadou Kéita, a effectué une visite de travail, lundi, 20 février 2017, dans le secteur Kibola afins de constater les dégâts et consoler les victimes.


Cette visite, 2ème du genre, fait suite à la première effectuée le 16 février 2017 par une mission de constat.


Sur le terrain, le constat a révélé que «les fuites d’eau dans les casiers, la vétusté des ouvrages de canalisation, l’insuffisance de tuyaux d’irrigation, le manque de semences pures et le non-respect du calendrier agricole par les producteurs, sont à l’origine des dégâts».


Dans les plaines visitées, on remarque des épis de riz vides et asséchés, la disparition des nappes d’eau due à la perturbation de la vapeur et à la mauvaise gestion des digues par des paysans.


Selon le chef SPV, Amadou Kéita, «la détérioration des champs de riz à Kibola est loin d’être une attaque des insectes comme le pensent certains paysans, mais au manque d’humidité sous la terre qui se fend à longueur de journée.


Dans le cadre d’un projet tripartite, Guinée, Afrique du Sud et Vietnam, une mission est vivement attendue, jeudi, 23 février 2017, à Bokaria, Nafaya et Kibola, dont les populations sont plongées dans l’exploitation des plaines cultivables et de contre saison.


Sur instruction du préfet de Boké, le chef SPV a déposé au niveau des producteurs de Kibola, un stock de produits phytosanitaires pour éviter des dégâts de ce genre dans la localité en question.


A noter, que le recensement des victimes de ce phénomène a déjà débuté à Kibola.


AGP/21/02/017 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/