EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : le président du CNOSCG plaide en faveur de la poursuite des efforts d’assainissement du cadastre minier

SommaireAccueil


Conakry, 23 fév (AGP)- Le président du Conseil National des Organisations des la Société Civile Guinéenne (CNOSCG), Dansa Kourouma a plaidé, mardi, 21 février 2017, en faveur de la poursuite des efforts d’assainissement du cadastre minier quelque soit le poids des lobbies et des groupes centrifuges, dont l’impunité et la corruption constituent des terreaux fertiles, rapporte l’AGP.


Le président du CNOSCG a fait ce plaidoyer à l’occasion de l’ouverture à Conakry, des travaux de la table ronde nationale sur l’initiative pour un développement minier responsable, sous la présidence du chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé.


Cette table ronde, qui a connu la participation du premier ministre, des membres du gouvernement, des représentants des institutions internationales et les élus locaux, a été organisée par le Ministère des Mines et de la Géologie (MMG).


Dès l’entame de ses propos, Dansa Kourouma a indiqué que la Guinée reste un Etat globalement faible.


«Malgré les ressources minières, dont dispose la Guinée, les guinéens rencontrent d’énormes difficultés pour joindre les deux bouts. La Guinée est naturellement riche. Plus de 3 personnes sur 5 souffrent de privation multiple, notamment en termes de services sociaux de base (éducation, eau potable, électricité et logement), a déploré M. Kourouma.


Il a également déploré les événements survenus à Conakry suite à la grève déclenchée le 06 février 2017, par les syndicats des enseignants. Soulignant, que «les dessous de cette grève se sont révélés comme une sorte d’insatisfaction latente ou d’accumulation de diverses frustrations».


Il a ainsi défendu la poursuite des efforts d’assainissement du cadastre minier quelque soit le poids des lobbies et des groupes centrifuges, dont l’impunité et la corruption constituent des terreaux fertiles.


Selon le président du CNOSCG, Dansa Kourouma, «la grande pauvreté du pays profond est en corrélation avec l’exploitation minière dans cette même partie, car les attentes des populations dans les localités minières ne sont pas encore satisfaites».



Parlant des populations qui cohabitent avec des installations des sociétés minières, le président du CNOCSG s’est insurgé contre les procédures de déplacement qui prennent la forme de déguerpissement, n’obéissant pas suffisamment aux règles établies en la matière.


«Cette situation augmente la vulnérabilité face à la pauvreté des communautés déplacées à cause de l’accaparement des terres cultivables», a-t-il dénoncé.



Pour changer la donne, le président du CNOSCG a appelé à une volonté politique du gouvernement, à un engagement citoyen des différentes communautés, à la responsabilité et la bonne foi des sociétés minières.



Dansa Kourouma a souligné, que cette table ronde consiste à panser la gouvernance minière, afin que les guinéens profitent de leurs ressources naturelles.


AGP/23/02/017 IC/TB/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/