EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : l’amélioration des conditions du Port de pêche artisanale de Kamsar financée par le Japon (Communiqué)

SommaireAccueil


Conakry, 24 fév (AGP)- Le gouvernement du Japon a décidé de financer le Projet d’amélioration du Port de pêche artisanale de la sous-préfecture de Kamsar dans la préfecture de Boké, selon un communiqué de presse de l’Ambassade de ce pays en République de Guinée, en date du 22 février 2017, rapporté par l’AGP.


Les contrats de don ont été signés à Conakry, mercredi, 22 février, par l’ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanobu Hasama et le président du Comité de développement du débarcadère de Kamsar, Fodé Bérété Camara. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime (PAEM), André Loua, a-t-on indiqué.


D’un montant de cent quatre-vingt-dix mille cinq cent vingt-quatre dollars (190 524$), soit environ un milliard sept-cent millions de francs guinéens (1.700.000.000GNF), ce projet répond à une demande locale à Kamsar et à la politique nationale de développement du secteur de la pêche du gouvernement guinéen, a-t-on souligné.


Le projet vise à remédier aux conditions de travail des acteurs de la vente et de la transformation, aux conditions sanitaires et hygiéniques de la manipulation et du traitement du poisson et à l’amélioration globale de l’hygiène et de la salubrité du Port de Kamsar, a-t-on précisé.


Ces activités sont globalement celles des mareyeuses, qui prennent en charge le poisson depuis son débarquement en le triant, en le préparant et en le vendant.


Le projet permettra la réalisation d’une halle de manutention, de prétraitement et de vente, ainsi que la réalisation de caniveaux, de latrines et d’une nouvelle adduction d’eau.


Cette intervention permettra non seulement de faciliter les conditions de travail des mareyeuses, mais aussi d’améliorer la qualité hygiénique des produits de la pêche proposés à la vente. Elle contribuera donc au renforcement du réseau de ports de pêche artisanale sur la façade atlantique guinéenne, et améliorera l’approvisionnement en poisson de qualité de l’ensemble du pays, a-t-on ajouté.


Par ce projet, le gouvernement du Japon poursuit son appui, déjà ancien, au secteur et aux acteurs de la pêche en Guinée, a-t-on rappelé.


AGP/24/02/017 ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/