EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Agriculture-Boké : 83 paysans agriculteurs victimes d’attaques de chenilles dans le périmètre de Batipon à Wamounou

SommaireAccueil


Boké, 1er mars (AGP)- Quatre-vingt-trois (83) paysans agriculteurs sont victimes d’attaques de chenilles dans le périmètre de Batipon situé au secteur Wamounou, district de Sarabaya, sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké, rapporte l’AGP dans la localité.


Une mission régionale de prospection phytosanitaire vient de réaliser une visite de terrain, pour s’enquérir des réalités.


Aménagée entre 1990-1993 par le Projet de Développement Rural Kapatchez (PDRK) grâce à l’appui financier de l’Agence Française de Développement (AFD), la plaine de Batipon s’étend sur une superficie de 710 hectares (ha) pour 1.500 habitants, en majorité jeunes et femmes, apprend-on.


Situé à 37Km du chef-lieu de la préfecture de Boké, le secteur Wamounou est une zone à vocation agro-pastorale par excellence. Dans la plaine de Batipon, on rencontre le riz à l’état pépinière, maturité, semi-maturité.


Dans le même périmètre, les paysans utilisent les parcelles de bordure pendant la saison hivernale pour se procurer de semences.


Par ailleurs, après une visite guidée de terrain, le chef du Service régional Protection des Végétaux de Boké, Marc Tohonamou a invité les paysans, à utiliser les variétés résistantes, brûler les chaumes infectés pour éviter la destruction des champs par des chenilles.


«Au total, il y a 42 hectares touchés par des parasites», a précisé la mission de prospection phytosanitaire.


AGP/1er/03/017 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/