EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Bureaux de changes de devises : rien ne va entre les cambistes guinéens !

SommaireAccueil


Conakry, 14 mars (AGP)- Pendant qu’El hadj Amadou Tidiane Koula Diallo se réclame président de l’Association des Bureaux de Changes agréés en République de Guinée, El hadj Bakary Konaté lui assure le poste de président par intérim des cambistes de Guinée, désigné par des jeunes cambistes.


Sur le Courier du 04 mars 2017, adressé au gouverneur de la Banque Centre de la République de Guinée (BCRG), des jeunes cambistes réclament le départ d’El hadj Amadou Tidiane Koula Diallo à la tête des cambistes de Guinée. Ces derniers, l’accusent de gestions opaques des fonds ou encore d’être la base de favoritismes dans la répartition des devises, surtout dans la période d’Ebola dans le pays.


Des raisons qui ont poussé ces jeunes cambistes à designer El hadj Bakary Konaté comme président par intérim jusqu’à une nouvelle élection.


Dans son intervention, le président intérimaire de l’Association des Bureaux de Changes agréés en Guinée, El hadj Bakary Konaté, a énuméré quelques comportements d’El hadj Amadou Tidiane Koula Diallo, dont entre autres, «le manque de transparence dans sa gestion, mais aussi dans la répartition des devises entre les cambistes».


Néanmoins, le président intérimaire dit tendre la main à El hadj Amadou Tidiane Koula Diallo, en vue de redynamiser le métier de cambiste, restructurer le secteur et lutter efficacement contre l’inflation des devises en Guinée.


De son côté, l’accusé El hadj Amadou Tidiane Koula Diallo dément toutes les accusations portées à son encontre. Il soutient que la répartition des devises se fait selon les principes de la BCRG.


Il a précisé, qu’après mise à disposition par la Banque Centrale, les devises ont été toujours reparties entre les Bureaux de Changes agréés, conformément aux principes établis par la BCRG.


A la question de savoir s’il a reçu la lettre des jeunes cambistes qui l’accusent de mauvaise gestion, El hadj Amadou Tidiane Koula Diallo répond : «A date, aucune plainte des cambistes, encore moins de la Banque Centrale n’a été déposée pour quelconque malversation que ce soit contre ma personne. Donc je me considère président à part entière de cette corporation, jusqu’à nouvelle élection».


Pour ce faire, les esprits s’échauffent et se surchauffent de part et d’autre. En attendant que l’affaire soit tranchée on peut dire, sans risquer de se tromper, que rien ne va entre les deux camps.


AGP/14/03/014 CM/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/