EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Beyla/ Tenue de la première Session ordinaire du CAP 2017 : le budget 2017 s’élève à 470.800.000GNF

SommaireAccueil

Beyla, 21 mars (AGP)- Le Conseil Administratif Préfectoral (CAP) de Beyla a tenu sa Session ordinaire du mercredi, 15 au jeudi, 16 mars 2017, dans la Commune Urbaine (CU), chef-lieu de la préfecture, rapporte l’AGP.

Placé sous l’autorité du préfet de Beyla, Lamine Cissé, le Conseil a regroupé dans la salle des Conférences du Bloc administratif de la préfecture, outre les membres du Cabinet préfectoral et élus locaux, plusieurs responsables, notamment les directeurs préfectoraux et chefs de services, les sous-préfets et maires, les responsables des services de Défense et de Sécurité, les confessions religieuses, les représentants des projets et programmes, de la Société civile, des partis politiques et des médias.

Il a été question pour les participants de débattre de la situation du personnel, de l’exécution du plan d’actions 2016, d’élaborer le plan d’actions 2017, de la présentation des projets de budget 2017.

Dans son discours d’ouverture, le préfet de Beyla, Lamine Cissé a dégagé l’importance du conseil avant d’instruire la présentation correcte des rapports, d’un plan d’actions et de mobilisation des ressources pour le développement de la préfecture.

Durant les deux jours de travaux, après présentation des différents rapports suivi de débats, le Conseil a déploré la multiplication des conflits entre agriculteurs et éleveurs, dus à l’installation frauduleuse des éleveurs maliens possédant des troupeaux composés de milliers de têtes de Zébu, causant d’énormes dégâts dans sur les cultures de la préfecture. Egalement, le non achat des tonnes de graines d’anacarde produites par les planteurs de la préfecture et l’enclavement des zones de production.

Par ailleurs, le CAP s’est réjoui de l’affectation de 112 agents de Santé et de 214 enseignants dans la préfecture de Beyla, de l’amélioration du niveau du CAP avec l’appui moral et matériel du préfet de la localité.

Le Conseil a ainsi adopté le compte administratif exercice 2016 et le budget préfectoral 2017, qui s’équilibre en recettes et en dépenses, à la somme de 470 millions 800 mille francs guinéens (470.800.000).

Au terme des travaux, le Conseil a salué le gouvernement, particulièrement le président de la République, Pr Alpha Condé, pour le soutien financier accordé aux communes de Beyla dans le cadre de leur développement.

AGP/21/03/017 LD/MKC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro