EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Mali : le budget préfectoral s’équilibre en recettes et en dépenses à 674 millions 474 mille 251 francs guinéens

SommaireAccueil


Mali, 23 mars (AGP)- Les travaux de la première session ordinaire 2017 du Conseil Administratif Préfectoral (CAP) de Mali ont pris fin, le 17 mars dernier, dans la salle des Conférences du Centre NAFA de la Commune Urbaine (CU), rapporte l’AGP dans la région.


Après avoir examiné, en détail, les différents points inscrits à l’ordre du jour, cette première session du CAP de Mali a adopté, pour l’exercice 2017, un budget préfectoral qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 674 millions 474 mille 251 francs guinéens (674.474.251GNF).


«Ce budget se décompose en recettes fiscales estimées à 246 millions 145 mille francs guinéens, tandis que les recettes non fiscales font 428.329.251 GNF. Dans les dépenses, le CAP a prévu 246.145.000 GNF pour le fonctionnement et l’entretien, contre 428.329.251 GNF pour la partie investissements et équipements», a expliqué le secrétaire général chargé des Affaires Administratives et Financières (AAF) de la préfecture de Mali, Amadou Boussouriou Tounakra.


De source informée, «pour l’exercice 2017, le budget préfectoral retient la restauration de certains bâtiments administratifs de la préfecture, la restauration des logements des deux secrétaires généraux de la préfecture».


Par la même occasion, la tutelle préfectorale a approuvé des budgets pour les collectivités décentralisées, qui s’équilibres en recettes et en dépenses.


Donghel-Sigon (5.695.687.000 GNF), Fougou (848.500.000 GNF), Gaya (489.992.000), Hidayatou (625.050.000 GNF), Lébékéren (1.078.644.000 GNF), Madina-Wora (1.663.684.184 GNF), Touba (785.711.218 GNF), Téliré (961.650.000 GNF), Yembéring (929.276.700 GNF) et la CU (966.356.147 GNF).


A préciser, que le projet de budget exercice 2017 de la Commune Rurale (CR) de Dougountounni n’a pas été présenté à cette première session ordinaire du CAP de Mali.


«Les autorités de la CR de Dougountounni n’ont pas fini d’élaborer leur projet de budget exercice 2017. Ils sont actuellement en train de l’élaborer», a fait savoir le secrétaire général chargé de l’Administration de la préfecture Mali.


Ainsi, pendant 03 jours, les membres statutaires dudit Conseil ont débattu de tous les problèmes liés aux fonctionnements des différentes structures et au développement de la préfecture.


La rencontre a regroupé autour du préfet de la localité, El hadj Harouna Souaré, outre les secrétaires généraux de la préfecture, les sous-préfets, les maires, les chefs des services préfectoraux, les présidents des Délégations Spéciales (DS), les secrétaires généraux et receveurs des communes, les ONG et associations, les confessions religieuses, la Société Civile (SC), les Forces de Défense et Sécurité (FDS), la Justice, les Chambres consulaires, les anciens combattants et victimes de guerre, la Radio rurale, les chefs des quartiers de la CU, ainsi que les partis politiques évoluant dans la préfecture de Mali.


AGP/23/03/017 ISD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro