EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


La récolte du riz dans la sous-préfecture de Douprou : les attentes faussées

SommaireAccueil

Boffa, 24 mars (AGP)- La récolte du riz au compte de la campagne agricole 2016-2017dans la sous-préfecture de Douprou n’a pas été satisfaisante à cause du mauvais état des ouvrages dans les plaines, la population s’inquiète sur le rendement de la récolte prochaine, rapporte l’AGP.


Il s’agit de trois (03) plaines, notamment Sirankan-Kolata, Kountoulou-Yambourata et Siboty-Sobaanè, avec 04 ouvrages. La plaine de Konkouré, qui embrase 334 hectares avec 03 ouvrages et celle de Siboty-Sobaanè, 187 hectares avec 01 seul ouvrage. Toutes ces plaines ont été protégées avec des digues de ceinture par le projet rizicole PEDRI-GM en 1985, et mises à la disposition de la population.


De l’avis des paysans cultivateurs de Douprou, «les trois premières années après l’aménagement, les récoltes étaient satisfaisantes. Depuis, les rendements ne font que baisser d’année en année».


Selon les spécialistes, «ce faible rendement est dû à la dégradation très poussée des ouvrages d’une part, et à l’envahissement des herbes d’autre part, un facteur qui fatigue les paysans de cette localité».


La récolte de cette année a été catastrophique, car certains paysans disent n’avoir rien récolté. Une situation qui inquiète populations et autorités, qui commencent déjà à se demander comment se portera la récolte prochaine ?


De l’avis des prévisionnistes, «si rien n’est fait d’ici la saison prochaine, la population de cette localité pourrait être confrontée à la famine».


AGP/24/03/017 SS/BOC/TB/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/