EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Boké : la campagne de commercialisation de la noix de Cajou lancée dans la Région

SommaireAccueil


Boké, 13 avr (AGP)- La campagne de commercialisation de la noix de Cajou, au titre de l’année commerciale 2017-2018, a été officiellement lancée, mercredi, 12 avril 2017, dans la Région Administrative (RA) de Boké, sous la présidence du ministre du Commerce, Marc Yombouno, rapporte l’AGP sur place.


Organisé par l’Agence Guinéenne de Promotion des Exportations (AGUIPEX), en collaboration avec la Fédération Nationale des Planteurs d’Anacarde de Guinée (FENAPAG), l’évènement a regroupé outre, les responsables de l’AGEXANA, ainsi que ceux des Unions des Planteurs et Producteurs de Cajou (UPPC) évoluant dans les quatre (04) Régions Naturelles du pays.


Plaidant pour le désenclavement des zones de production et l’équipement des services techniques en moyens de déplacement, le chef de Cabinet du Gouvernorat de Boké, Samba Fraterna Barry a estimé, que la vulgarisation de la culture de la noix de Cajou fait partie des préoccupations majeures des autorités locales de Boké qui dispose 33.735 ha plantés.


De son côté, le directeur général de l’AGUIPEX, Dobo Béavogui a précisé, que «la présente journée sera inscrite au fronton de l’économie guinéenne qui prend son envol avec la culture et la commercialisation de la noix de Cajou, qui permet d’intensifier le commerce sud-sud».


Pour le président des exportateurs de cajou, Pr Lamine Kaba, «la volonté politique exprimée par le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a considérablement changé le visage de la filière Cajou sur l’ensemble du territoire national».


Pour sa part, le président du Comité de veille de la filière Cajou, Mohamed Diaouné ambitionne l’amélioration de la qualité du Cajou guinéen pour «faire des producteurs de Cajou, de véritables interlocuteurs du gouvernement guinéen dans le processus du développement de la Guinée».


S’adressant aux acteurs de la filière en question, le ministre du Commerce, Marc Yombouno a indiqué :


«Notre souhait est de faire en sorte que le secteur agricole soit la locomotive du développement de notre pays au-delà des mines, ressources non renouvelables».


Selon le ministre Yombouno, l’autre souhait de l’Etat guinéen, c’est voir les producteurs s’unir et coordonner leurs efforts, en mettant en place une interprofessionnelle pour qu’ils soient des interlocuteurs valables du gouvernement, car la filière Cajou est au centre de l’économie du pays».


Le ministre de l’Agriculture a ainsi promis de tout mettre en œuvre pour accompagner les planteurs, collecteurs et acheteurs de Cajou sur le territoire national.


AGP/13/04/017 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro