EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


L’activité économique rebondit en République de Guinée avec des signes indiquant une croissance continue de plus de 6% (Communiqué)

SommaireAccueil


Conakry, 29 mai (AGP)- Les conclusions d’une mission technique du Fonds Monétaire International (FMI) en République de Guinée, rendues publiques, lundi, 29 mai 2017, à Washington (Etats-Unis d’Amérique), indiquent que L’activité économique rebondit en République de Guinée, avec des signes indiquant une croissance continue de plus de 6 pourcent.

Du moins c’est qui ressort d’un communiqué de presse de l’institution de Bretton Woods en date du 29 mai 2017, distribué par l’Organisation de la Presse Africaine (OPA).

Nous vous proposons le contenu de ce communiqué :

L’activité économique rebondit en Guinée, avec des signes indiquant une croissance continue de plus de 6 pourcent.

La consolidation budgétaire comportant une augmentation des revenus et une réduction des dépenses publiques a permis de ramener le déficit budgétaire de base à 0.7 pourcent du PIB en 2016.

Le FMI estime, qu’augmenter les dépenses d’infrastructure tout en préservant la stabilité macroéconomique permettra d’améliorer les perspectives d’une croissance pour tous à long terme.

Une mission du FMI dirigée par Giorgia Albertin a séjourné à Conakry du 15 au 25 mai 2017 dans le cadre d’une mission technique, pour discuter de l’évolution de la situation récente et des perspectives économiques et financières de la Guinée. Cette mission avait aussi pour but, de préparer le terrain pour une future mission de négociation d'un nouveau programme appuyé par le FMI. À la fin de la mission, Mme Albertin a fait la déclaration suivante :

«Après le ralentissement enregistré en raison de l’épidémie de fièvre a virus Ebola, l'activité économique a rebondi en 2016, avec un taux de croissance réelle du PIB estimée à 6.6 pourcent, grâce notamment à une production minière en augmentation du fait du démarrage des nouveaux projets, un accroissement de la production agricole et de la production d’électricité».

Les perspectives de croissance de l’économie guinéenne restent favorables, «l'inflation moyenne est restée modérée à 8,2 pour cent en 2016, reflétant une augmentation mesurée des prix des produits alimentaires, une stabilité du taux de change et une politique monétaire prudente».

«Les efforts de consolidation budgétaire ont permis de réduire le déficit budgétaire de base en 2016 à 0.7 pourcent du PIB sous l’effet conjugué d’une augmentation des revenus et d’une réduction des dépenses».

«Les importations ont fortement augmenté, suite aux nouveaux projets d’investissements dans le secteur minier et ont été financées par un large afflux d’investissements directs étrangers. Les exportations se sont accrues, tirées par les produits agricoles, la bauxite et l’or».

«Les perspectives de croissance de l’économie guinéenne restent favorables. Pour 2017, la croissance devrait continuer à être robuste à 6,7 pourcent, grâce à la poursuite de la bonne performance du secteur minier, une accélération des activités de construction dans l’hôtellerie et l’énergie, ainsi qu’une bonne performance agricole».

«Il sera important de préserver la stabilité macroéconomique, assurer une croissance saine du crédit bancaire au secteur privé et promouvoir une croissance économique plus forte et qui bénéficie à toute la population».

«Augmenter les investissements en infrastructure, tout en préservant la stabilité macroéconomique et la viabilité de la dette, sera également important pour réaliser le potentiel de croissance de l’économie guinéenne».

«L’équipe du FMI remercie les autorités pour leur hospitalité et pour les discussions constructives».

La mission a rencontré le premier ministre, M. Mamady Youla, le président de l’Assemblée Nationale, M. Claude Kory Kondiano, la Commission Économique et Financière de l’Assemblée Nationale, le ministre de l’Economie et des Finances, Mme Malado Kaba, le gouverneur de la Banque Centrale de Guinée, M. Lounceny Nabé, le ministre du Budget, M. Mohamed Doumbouya, les ministres de l’Energie et de l’Hydraulique, Mines et Géologie, Agriculture, les ministres conseillers du président de la République et d’autres hauts fonctionnaires du gouvernement.

La mission a également rencontré les partenaires internationaux, ainsi que les représentants du secteur privé et de la Société civile.

AGP/29/05/017 ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/