EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Côte d’Ivoire/ AGRF 2017 : un nouveau partenariat de 280 millions USD lancé pour la transformation agricole inclusive en Afrique

SommaireAccueil


Abidjan, 06 sept (AIP) – Trois organisations qui soutiennent l’agriculture africaine se retrouvent dans un partenariat stratégique novateur pour accroître les revenus et améliorer la sécurité alimentaire de 30 millions de petits ménages agricoles dans au moins 11 pays africains d’ici 2021, rapporte un communiqué de presse transmis mercredi à l’AIP.

Le Partenariat pour la transformation agricole inclusive en Afrique (PIATA), d’une valeur de 280 millions de dollars, a été lancé mardi à l’occasion de l’édition 2017 du Forum pour la Résolution Verte en Afrique 2017 (AGRF) qui se déroule de lundi à vendredi à Abidjan.

La Fondation Bill & Melinda Gates, la Fondation Rockefeller et l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) fourniront ensemble 280 millions de dollars américains pour catalyser et soutenir une transformation agricole inclusive dans au moins 11 pays d’Afrique, ce qui augmentera les revenus et améliorera la sécurité alimentaire de 30 millions d’exploitations agricoles familiales de petite taille.

Le PIATA est un partenariat innovant et porteur de changement ainsi qu’un moyen de financement qui mènerait vers une transformation inclusive de l’agricole dans tout le continent.

« Le PIATA est la preuve qu’un plus grand impact et une plus grande valeur peuvent être obtenus grâce à un partenariat stratégique qui s’appuie sur ce qui a été réalisé par chaque partenaire à travers le continent, et les rassemble de manière à catalyser et soutenir la transformation d’échelle », note le communiqué.

Le Partenariat constitue une collaboration majeure entre les donateurs qui s’alignent derrière « l’Agenda de Malabo, » adopté par les chefs d’État et de gouvernements africains en 2014. Il signale un engagement durable envers le programme de transformation de l’Afrique.

Selon le Rapport 2017 sur l’Etat de l’Agriculture en Afrique, lancé mardi à Abidjan, le continent a besoin d’une révolution agricole qui soit originale et qui relie des millions de petites exploitations à des entreprises agroalimentaires, créant des chaînes d’approvisionnement alimentaires étendues, des emplois et des opportunités économiques pour de larges segments de la population. L’agriculture est encore le meilleur moyen pour une croissance économique africaine inclusive et une réduction de la pauvreté.

L’espoir ultime est que le modèle PIATA attirera d’autres acteurs publics et privés dans le paysage agricole pour rejoindre et travailler ensemble pour soutenir l’Afrique sur le chemin de la prospérité par une transformation agricole. Les 11 pays prioritaires pour le PIATA sont le Ghana, le Nigeria, le Mali, le Burkina Faso, le Rwanda, l’Ouganda, le Kenya, l’Ethiopie, la Tanzanie, le Malawi et le Mozambique.

AGP/06/09/017 - AIP/AGP

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/