EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Mamou : une crise de carburant frappe la ville depuis près de 24 heures

SommaireAccueil


Conakry, 20 sept (AGP)- Les neuf (09) Stations-services de la Commune Urbaine (CU) de Mamou sont fermées depuis la nuit du lundi, 18 à mardi, 19 septembre 2017, à cause du retard dans la livraison de carburant, a-t-on constaté.


Du début de cette crise jusqu'au mardi, aux environs de 16 heures 30 minutes-TU, le litre d’essence a été vendu à 15.000 GNF au marché noir, au lieu de 8000 (prix officiel), une situation qui met en difficulté les détenteurs d'engins roulants résidants et passants. Au sein des gares routières, les frais de transports ont grimpé ainsi que les prix des bagages. La plupart des motos et véhicules, garée pour faute d'essence.


Un pompiste, rencontré au sein d'une Station - service, qui a requis l'anonymat, a fait savoir, que la fermeture de leur lieu de travail est liée à un retard dans la livraison du carburant.


Selon une source bien informée, cette crise est due à la grève que veulent lancer les chauffeurs de citernes réclamant une augmentation de salaires.


Mamadou Yaya Diallo est taxi motard : «C'est une complicité entre les pompistes et les vendeurs au marché noir. Les pompistes préfèrent vendre l'essence aux marchands illégaux qui viennent avec des bidons dans l'espoir d'avoir leur part».


Du côté des passants, ils se plaignent du manque de l'or noir. Un groupe de jeune en provenance de Conakry pour la préfecture de Siguiri, à bord d'une Mercedes s'inquiète à cause de leur méconnaissance de la ville de Mamou. Une ville à la renommée légendaire.


Pour l'heure, les usagers de la route sont dans la confusion surtout en cette période d'ouverture des classes.


AGP/20/09/017 AOS/MKC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro