EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Boké : «Lutter contre la pauvreté et le gaspillage des aliments agroalimentaires dans la préfecture», objectifs de l’ONG, Kadôgône

SommaireAccueil

Boké, 20 sept (AGP)- Le correspondant de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) à Boké a été reçu, mercredi, 20 septembre 2017, par la présidente de l’ONG, «Kadôgône (travaillons Kakandé en Landouma), Salématou Coumbassa avec qui il a eu un entretien autour de cette ONG.

A l’occasion, Salématou Coumbassa a expliqué la stratégie de sa structure qui, selon elle, œuvre dans le cadre de la lutte contre le gaspillage des produits agroalimentaires, le chômage et la pauvreté dans la préfecture de Boké.

«Créée en 2013, l’ONG, Kadogone intervient dans la transformation, la vente, l’exposition de la confiture et du jus de mangue, d’ananas, de goyave, d’orange, de patte d’arachide et de tomate. Aussi, elle assure le reboisement des sites dégradés au niveau de l’ensemble des collectivités décentralisées de la préfecture», a-t-elle énuméré.

Depuis sa création, la structure en question a bénéficié de quelques formations avec le Centre d’Education Civique (CECI) qui, d’après notre interlocutrice, a apporté son expertise en technique de transformation, d’emballage et de conservation de la confiture de mangue. «Une assistance qui ne suffit pas pour faire face aux multiples demandes des consommateurs sur le marché».

Alors que l’ONG ambitionne de porter le flambeau de l’artisanat rural au-delà des frontières guinéennes, à l’image des autres organisations de ce genre évoluant dans la sous-région Ouest-africaine.

Parlant des difficultés rencontrées par son ONG, la présidente a indiqué : «Nous voulons vraiment créer plus d’emplois de jeunes et de femmes, mais, nous éprouvons d’énormes difficultés liées, entre autres, au manque de moyens matériels et financiers, de kits d’emballage, de produits de conservation, de la non maîtrise des techniques de dosage de la quantité de mangue.

La première responsable de KADOGONE a saisi l’opportunité pour solliciter l’aide des autorités compétentes, des partenaires au développement et des personnes de bonne volonté.

A l’heure, un coup de main ne serait pas trop pour encourager l’entrepreneuriat féminin dans la préfecture de Boké.

AGP/20/09/017 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro