EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Siguiri : les plaines rizicoles de Kokotra menacées par les hippopotames

SommaireAccueil

Siguiri, 26 oct (AGP)- Les récoltes dans les plaines rizicoles de Kokotra dans la sous-préfecture de Kinièbakorö préfecture de Siguiri, sont menacées cette année par l’effet des hippopotames qui se sont attaqués aux champs, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP


Dans leurs cris de cœur, les paysans de Kinièbakorö réclament la réparation des préjudices causés par ces animaux protégés


Suite à une visite de terrain, le directeur préfectoral de l’Agriculture de Siguiri, Abdoulaye Magassouba s’est dit préoccupé par l’ampleur des dégâts causés sur les cultures.


Depuis trois semaines, les hippopotames broutent dans les champs de riz réalisés dans la vaste plaine de Kokotra, où les superficies mises en valeur, cette année, dépassent les 200 hectares.


Les paysans victimes de ces attaques craignent de fausser les données par rapport aux récoltes, eu égard à la protection, dont joui cette espèce animale.


Dans son message aux paysans et responsables concernés, le directeur préfectoral de l’Agriculture a encouragé les pratiques ordinaires initiées par ces derniers, et qui sont de nature à repousser ces animaux qui n’apparaissent que de nuit.


Il s’agit notamment d’illuminer les champs par l’incinération des anciens pneus et la suspension des coupons de tissus blancs. Entendue que la solution fiable serait une commune mesure adoptée par les départements en charge de l’Agriculture, et de l’Environnement, des Eaux et Forêts, qui en sont directement concernés et interpelés.


Abdoulaye Magassouba et ses collaborateurs estiment qu’il est nécessaire d’identifier les victimes, afin qu’au moment venu, une évaluation exhaustive des dégâts soit rendu possible.


D’ici là, la désolation est de comble à cet endroit, si bien qu’au-delà de leur nombre inconnu, les hippopotames n’épargnent rien sur leur passage. D’où l’urgence des solutions attendues impatiemment.


AGP/26/10/017 ADC/MKC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro