EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Bientôt la chèvre rousse de Maradi (Niger) dans les foyers de caprins en Guinée : Mandiana parmi les préfectures ciblées

SommaireAccueil


Mandiana, 09 nov (AGP)- Bientôt l'introduction de la chèvre rousse de Maradi (République du Niger) dans les foyers de caprins en République de Guinée, où Mandiana est parmi les préfectures ciblées, rapporte l’AGP.


«En Guinée, l’élevage des caprins est pratiqué en milieu rural et intéresse plus particulièrement les femmes et les jeunes. Cependant, les performances productives et reproductives de la race naine, actuellement en exploitation, n’ont pas encore permis d’améliorer le niveau de production de viande des ménages ruraux.


C’est dans le cadre de la coopération sud-sud, de la diffusion et valorisation des technologies confirmées, que le Ministère de l’Elevage et des Productions Animales (MEPA) a envisagé l’introduction dans les élevages ruraux guinéens, de la chèvre rousse de Maradi, appelée dans son pays d’origine, le Niger, la vache laitière des paysans», ont fait savoir dans leurs explications respectives, Ibrahima Sory Diallo et Mme Tiranké Condé du MEPA en mission de travail dans la préfecture de Mandiana.


Cette mission a travaillé, pendant plus de 03 heures, avec le personnel cadre de la Direction Préfectorale de l’Elevage (DPE) de Mandiana et des acteurs éleveurs leaders dans l’élevage des caprins, pour expliquer les performances de production et de reproduction de la chèvre rousse de Maradi.


Des questions et réponses ont caractérisé cette séance de travail qui a permis aux participants, de connaître les performances de cette nouvelle race qui sera bientôt introduite en Guinée.


Le porte-parole des éleveurs de Mandiana, se disant très satisfait du choix de sa préfecture pour l’expérimentation de la chèvre rousse de Maradi, a remercié le gouvernement guinéen, à travers le MEPA.


«De la viande et du lait de chèvre en abondance, pointe à l’horizon dans les milieux ruraux», a-t-on projeté.


AGP/09/11/017 CAK/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro