EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Des jeunes entrepreneurs guinéens en visite en Israël pour des projets générateurs de revenus et d’emplois pour leur pays

SommaireAccueil


Conakry, 17 nov (AGP)- Dans un courrier, en date du 09 novembre 2017, adressé au premier ministre guinéen, chef du gouvernement, Mamady Youla, la Compagnie israélienne ‘’Yolan SA’’ a manifesté son intention d’investir en République de Guinée, dans les domaines de la technologie, de la sécurité nationale, de la défense, de l’industrie et de l’autosuffisance alimentaire, a appris l’AGP de source informée.


Cette requête fait suite à une visite professionnelle en Israël d’une délégation composée de trois jeunes entrepreneurs guinéens de la Société Lorombo Busness Multi service. Visite au cours de laquelle, la partie israélienne a présenté des projets qu’elle entend mettre en œuvre en République de Guinée.


Parmi les projets retenus figurent la pisciculture en haute mer. Il s’agit d’une technologie basée sur la réalisation d’une ferme marine, établie en haute mer dans une zone appropriée, aux conditions géographiques et biologiques qui conviennent à la production d’une grande quantité de poissons qui seront commercialisés aussi bien en Guinée que dans les pays voisins, indique-t-on dans le courrier.


«Ce projet peut se développer et devenir l’un des secteurs clés de l’économie guinéenne, générant ainsi des revenus importants pour le pays, ainsi que de nombreux emplois», a-t-on projeté.


Aussi un projet de sécurité par l’Industrie Aérospatiale Israélienne (IAI), la plus grande entreprise de sécurité en Israël, et l’une des plus importantes au monde dans son domaine. Elle est détenue à 100% par le Ministère israélien de la Défense.


«Elle se spécialise dans la fabrication des produits technologiques pour la défense et la sécurité dans les domaines air, mer et terre, notamment la protection des frontières terrestres et maritimes de la Guinée, des systèmes de contrôle-commande, des véhicules d’observation et des véhicules blindés, des navires d’attaque rapide, des radars, des avions sans pilote, la protection contre la cybercriminalité, la formation des unités de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police», dit-on.


A noter, que ce projet vise à doter la Guinée d’un système de protection performant à l’image de celui utilisé par l’Etat d’Israël pour la protection de son territoire.


Il sera question, selon le courrier, d’une coopération de sécurité entre les gouvernements guinéen et israélien.


Dans le domaine de la communication, Yolan SA, propose à l’Etat guinéen un projet de communication par Motorola, qui consiste à mettre en place un réseau de communication opérationnel pour l’Armée, la Police et la Présidence, à travers l’installation des infrastructures et équipements de réception et de transmission, de centres d’informatiques, de serveurs, de salles de contrôle et de commande pour la coordination des opérations de communication.


La compagnie envisage également l’établissement en Guinée d’un centre national de formation agricole et aussi la mise à disposition d’outils agricoles tels que des tracteurs, des charrues, des échafaudages, des pulvérisateurs, des pesticides, les systèmes d’irrigation et de fertilisation des terres agricoles, l’aménagement des domaines cultivables et la création des pépinières.


Dans les secteurs de la Défense et de Sécurité, la partie israélienne entend développer les industries de fabrication des uniformes et des équipements de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police dont, entre autres, des tenues, des chaussures, des gilets, des matraques et des menottes.


AGP/17/11/017 AND/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro