EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Boké : Un accusé présumé de détournement des compensations communautaires à N’dagara, déféré à la Prison Civile

SommaireAccueil


Boké, 18 jan (AGP)- La Société Minière de Boké (SMB) a récemment versé un montant de 02 milliards 649 millions de francs guinéens, dans le cadre de l’indemnisation des communautés riveraines de ses zones d’opérations, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture de Boké.


Les fonds destinés à la communauté de N’dagara aurait été détournés et partagés entre Aboubacar Camara, alias ‘’N’dagara, Mohamed Aly Camara et Ibrahima Kataly Camara, se réclamant dignitaires et vrais natifs du village.


De source informée, «ces accusés se sont confisqués d’abord du 1er montant qui se chiffrait à 01 milliard 249 millions de francs guinéens, avant de récupérer la seconde tranche de 01 milliard 400 millions de francs guinéens».


«Pendant que tout le village attendait avec beaucoup d’espoir, les trois (03) hommes se sont partagés les 02 milliards 649 millions, sans associer la communauté bénéficiaire», a témoigné notre source.


Très frustrés et indignés de l’acte de leurs compatriotes, les citoyens, Minka Bah, Ramatoulaye Sampou et Mamadou Aliou Bah, ont formulé une plainte conjointe, qu’ils ont déposée à la Brigade de Recherches de la Gendarmerie Départementale de Boké.


Ainsi, sur instruction du procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Boké, Lansana Kadialy Touré, les personnes incriminées ont été interpellées.


A l’audition, apprend-on de certaines indiscrétions au TPI de Boké, «l’un des présumés, Aboubacar Camara alias N’dagara a reconnu les faits qui lui sont reprochés…».


Entretenu autour du dossier, le procureur de la République, Lansana Kadialy Touré a rassuré, que les victimes seront rétablies dans leurs droits, en amenant les présumés à répondre de leurs actes.


Selon lui, la Justice est en train de vérifier les informations portées à sa connaissance, pour tirer l’affaire au clair à la satisfaction des communautés de N’dagara.


A noter, que l’accusé présumé, Ibrahima Kataly Camara, est malade et alité. Et pendant ce temps, Mamadou Aliou Camara est en cavale depuis l’éclatement de l’affaire.


Quant au principal artisan de la tentative de détournement de deniers publics, Aboubacar Camara alias N’dagara a été déféré, mardi, 16 janvier 2018, à la Prison Civile de Boké, communément appelé Pont de Fer.


AGP/18/01/018 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro