EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Réalisation du projet d'interconnexion de l’OMVG : Une délégation de la société régionale Transco CLSG à Conakry

SommaireAccueil


Conakry, 28 fév (AGP)- Une délégation de la société régionale, Transco CLSG chargée de la réalisation du projet d’interconnexion de la ligne Côte d'Ivoire - Libéria - Sierra Leone - Guinée (CLSG) est arrivée, lundi, 26 février 2018, à Conakry (République de Guinée, pour discuter autour du projet d’interconnexion de certains pays de la sous-région, rapporte l’AGP.

C’est un projet de l’Organisation de la Mise en Valeur du fleuve Gambie (OMVG).

Selon le directeur général de Transco CLSG, Mahmoud Shérif, la présence de sa délégation à Conakry s’inscrit dans le cadre de ce projet sous-régional.

«Nous occupons une parcelle appelée NISAN qui est la liaison entre deux grands projets, notamment CLSG qui part de la Guinée pour la Côte d'Ivoire, le Libéria et la Sierra Leone, et un autre très grand projet, l’OMVG, qui part de la Guinée pour la Gambie, le Sénégal et la Guinée Bissau. Donc, cette parcelle va servir à la construction de ce poste appelé NISAN, qui précédemment devrait être mis en œuvre par Transco», a décrit le directeur général de Transco CLSG.

«Après avoir purgé les droits des propriétés de site, nous devons transférer ce site à l’OMVG, qui sera chargée de construire ce grand poste d'interface entre les deux grands projets, pour permettre d’assurer la transmission de l’énergie vers la Guinée et depuis la Guinée», a-t-il indiqué.

Parlant de l’avantage de ce projet pour les guinéens, Mahmoud Shérif a fait savoir, qu’en matière d’infrastructure, la population de la Guinée pourra avoir accès à une électricité abondante et à prix compétitif.

«Sans le soutien du gouvernement guinéen, ce projet ne sera pas possible. Et aujourd’hui, nous sommes heureux de vous dire que ce projet a atteint ce que nous appelons un point de non-retour. Nous, nous ne pouvons que le mettre en service, aussi nous avons également eu le soutien de la population», s’est-il réjoui.

AGP/28/02/018 KZ/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro