EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Réintégration des migrants : Tenue à Boké de la 2ème session du Comité de pilotage régional du Fonds fiduciaire de l’UE et de l’OIM

SommaireAccueil


Conakry, 06 mars (AGP)- Les travaux de la 2ème session des membres du Comité de pilotage régional du Fonds fiduciaire de l’Union Européenne (UE) et de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) ont été lancés, mardi, 06 mars 2018, dans la Région Administrative (RA) de Boké, rapporte l’AGP.


La rencontre a mobilisé, outre les cinq (05) préfets de la RA de Boké, les inspecteurs régionaux de la Jeunesse, de l’Agriculture, de l’Education, de l’Action Sociale, du Commerce, de l’Environnement, des représentants des confessions religieuses, des services de défense et de sécurité, de la Société Civile.


L’initiative de cette rencontre vise le renforcement du système de coordination, de partage d’information et de suivi des activités de réintégration tant au niveau des migrants qu’au niveau des communautés à la base.


La RA de Boké a enregistré 250 migrants, dont 100 en cours d’assistance, a-t-on souligné.


Selon le chef d’équipe OIM-Boké, Amara Bangoura, «courant l’année 2017, l’OIM a apporté son soutien à 4.191 migrants guinéens, dont 269 sont arrivés dans la préfecture de Boké…».


Présidant la cérémonie, le chef de Cabinet du Gouvernorat de la RA de Boké, Samba Fraterna Barry a indiqué, que la présente session doit permettre à l’Etat guinéen de faire l’état des lieux, d’améliorer ses forces et corriger ses faiblesses dans le cadre de la construction dynamique de lutte contre le phénomène migratoire dont sont victimes les jeunes africains.


Selon lui, «le phénomène migratoire, devenu une véritable problématique, interpelle les décideurs, les leaders politiques, des confessions religieuses, de la Société Civile, pour leur implication effective dans la lutte contre le départ massif des jeunes, dont le cours de l’histoire doit être changé».


Au compte de l’année 2018, l’OIM a validé 10 projets à Boké. Elle entend lancer, dans un bref délai, les activités liées aux causeries éducatives sur les risques de l’immigration clandestine, la réintégration collective des migrants et la mise en place d’un projet communautaire dans trois (03) districts de la préfecture de Boké.


AGP/06/03/018 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro