EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Les agriculteurs de Labé appelés au respect du calendrier agricole pour une bonne récolte

SommaireAccueil


Conakry, 18 mai (AGP)- Dès l’arrivée des premières pluies en début de semaine à Labé, les paysans se rivalisent d’ardeur pour procéder à l’aménagement et à la culture des terres.

L’autorité en charge du secteur dans la préfecture craint que les acteurs du secteur ne puissent pas respecter le calendrier agricole, comme le font certains d’entre eux.

«C’est en ce moment que les paysans doivent venir pour s’approvisionner en engrais subventionné par l’Etat. Et ils entament leurs cultures. Si ils attendent un (01) mois après, par exemple, ils risquent de rater le calendrier», a expliqué le directeur préfectoral de l’Agriculture de Labé, M. Traoré.

Bien avant la tombée de ces premières pluies, les populations étaient déjà en plein aménagement de leurs domaines à cultiver. Certains mêmes étaient très inquiets quant au retard des pluies. C’est pourquoi, certains d’entre eux viennent maintenant à la préfecture pour acheter les engrais, selon leurs besoins.

«Le mois passé (avril), les agriculteurs se demandaient quand va-t-il pleuvoir cette saison. Mais, depuis l’arrivée des premières pluies, nous remarquons, un engouement chez nous, pour l’achat des engrais que l’Etat nous a envoyé.

Depuis que l’Etat a commencé de subventionner l’engrais à 135.000 GNF le sac, mêmes des commerçants maintenant se tournent vers l’agriculture», a fait remarquer le directeur préfectoral de l’Agriculture de Labé, tout en précisant que son service à déployé des conseillers agricoles dans chaque Commune Rurale (CR) pour assister les paysans.

Ces dernières années, des pertes agricoles sont souvent enregistrées dans certaines localités de la Région de Labé, parfois même ailleurs, suites à la mauvaise qualité des engrais ou à leur mauvais usage».

AGP/18/05/018 MSD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro