EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


L’Huilerie de Dabola fermée : Les jeunes de la préfecture dans la rue pour protester !

SommaireAccueil


Conakry, 22 mai (AGP)- Une bonne partie des bras valides de Dabola était dans la rue, lundi, 21 mai 2018, pour une marche pacifique de protestation contre l’arrêt et la fermeture de l’huilerie dans la préfecture, rapporte l’AGP.


Ce mouvement a enregistré des barricades sur la Route Dabola-Kouroussa-Kankan et Dabola-Mamou, érigées par des jeunes sensés travailler à l’huilerie de Dabola, une préfecture située à quelques 400Km de Conakry, la capitale de la République de Guinée.


«Le directeur général de l’Huilerie, Tome Leymane a démonté plusieurs machines et pièces permettant à l’usine de bien fonctionner pour les acheminer vers Conakry, C’est un acte qui concourt à pénaliser la jeunesse de la localité. Pourtant, C’est une entreprise qui constitue l’espoir de toute la population de Dabola», souligne-t-on.


Joint au téléphone, le président du Conseil Préfectoral des Organisations de la Société Civile (CPOSC) de Dabola, Mamadou Condé a précisé :


«L’affaire c’est entre les autorités compétentes, déjà informées, et les responsables de la Société Copeol-Guinée, qui ont fait démonter et envoyer beaucoup de pièces vers Conakry. Or, la société doit fonctionner au profit de la population de Dabola. Qu’à cela ne tienne, les autorités sont informées et nous attendons les résultats pour la suite.


Déjà, le préfet a envoyé des gendarmes visiter l’usine pour constater les faits. Les dispositions utiles sont en train d’être prises par le sommet…».


Il a fallu l’intervention des acteurs de la Société Civile (SC) pour que les jeunes quittent les rues qui avaient été barricadées par les manifestants en furie, a-t-il ajouté.


Et si rien n’est fait d’ici demain mardi, 22 mai, les jeunes promettent de poursuivre la marche jusqu’à la satisfaction de leur revendication, a-t-on menacé.


Aux dernières nouvelles, tous les travailleurs de l’Huilerie de Dabola ont cessé les activités en attendant la réaction des autorités centrales, a-t-on appris de sources dignes.


AGP/22/05/018 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro