EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Administration-Lélouma : Le préfet en tournée de prise de contact dans sa zone juridictionnelle pour des élections apaisées

SommaireAccueil


Lélouma, 13 jan (AGP)- Le préfet de Lélouma, Mohamed Deen Camara a entrepris, lundi, 09 janvier 2018, une tournée de sensibilisation dans les onze (11) collectivités décentralisées de sa sphère géopolitique, pour des élections communales apaisées, a suivi le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

L’objectif de cette tournée du préfet est de prendre contact avec les populations à la base sur les enjeux des consultations électorales de proximité, l’importance de cette joute démocratique et le rôle assignés aux futurs conseillers pour le développement des collectivités.

Les Communes Rurales (CR) de Hériko et de Sagalé furent la première étape de cette campagne de sensibilisation.

A Hérico, le préfet de Lélouma, Mohamed Deen Camara a mené deux activités essentielles dans un meeting organisé à cet effet. D’abord demandé aux populations de voter pour la liste, dans laquelle figurent désormais des femmes de la localité aptes à impulser le développement. Dans cette commune, seuls les partis UFDG, RPG, UFR et UPR ont fait acte de candidature.

Le préfet a exhorté les candidats, à mener la campagne électorale, quand elle sera ouverte, de façon civilisée, sans propos haineux, sans incitation à la violence verbale et physique, pour qu’après les élections les populations continuent de vivre ensemble dans la cohésion et dans l’entente.

Deuxième activité après le meeting, le préfet Deen Camara a procédé à la réception provisoire de quatre (04) infrastructures, notamment un Centre d’accueil équipé, qui comprend quatre (04) chambres, un salon, un magasin, des toilettes internes et une salle à manger.

Un logement pour le chef du Centre de Santé (CS), un centre de prise en charge pour malade et une plateforme dans lesquelles sont prêts à fonctionner des moulins.

Selon l’agent du développement local du Programme d’Appui au Communautés Villageoises (PACV), Chérif Diallo, «le coût total de ces ouvrages s’élève à soixante huit (68) millions de francs guinéens.

Après Hérico, le préfet et sa suite ont été reçus par la population de Sagalé dans une salle de classe, où il a fustigé le comportement incivique de quelques individus qui avaient détruit des infrastructures édifiées pour les fêtes de l’Indépendance de la Guinée.

Il lancé un appel à chacun pour que de tels actes ne se répètent plus, et a réitéré son invite afin que les élections du 04 février 2018 se passent dans le calme et la sérénité.

Ensuite, le préfet Mohamed Deen Camara a rendu une visite de courtoisie au saint de Sagalé, Chérif Abdoul Mazid, auquel il a demandé d’intercéder auprès du créateur, pour que les dirigeants de Conakry n’oublient pas la région de Labé pour la commémoration de la fête tournante du 02 octobre.

Sur le chemin du retour à Hörègéli, l’ordre a été donné à un boutiquier de démolir le ralentisseur qu’il a construit et qui entrave la circulation des véhicules.

AGP/13/01/018 DD/AOK/AKT/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro