EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : La ministre de l’EEF à Labé pour présenter le bilan et les perspectives du gouvernement

SommaireAccueil


Labé, 19 jan (AGP)- La ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts (EEF), Assiatou Baldé a entamé, jeudi, 18 janvier 2018, une tournée d’information et de sensibilisation des citoyens des différentes Collectivités Décentralisées (CD) de la préfecture de Labé, sur les acquis du gouvernement guinéen, rapporte le correspondant régional de l’AGP.


Tout au long de son périple dans la préfecture, la cheffe du département de l’EEF va donner aux populations des Communes Rurales (CR) visitées, de larges informations sur ce que fait le gouvernement en termes de bilan et perspectives, surtout dans le domaine de l’Environnement et de l’Energie.


Il sera alors questions du Plan National du Développement Economique et Social (PNDS) élaboré pour la première fois en République de Guinée et obtenu de haute lutte par le régime du président Alpha Condé devant un groupe consultatif, tenu à Paris, en France.


«Après l’élaboration de ce PNDS en Guinée, nous sommes partis pour Paris où un groupe consultatif s’est tenu avec beaucoup de résultats. Nous avions monté des projets. Nous avions des projets bancables et des idées de projets que nous sommes allés vendre aux bailleurs. Nous avions demandé 14 milliards de dollars, mais, nous avons eu 21milliards de dollars en intentions de financement.


C’est la première fois que l’on a eu ça en Guinée. Maintenant, il faut que l’on aille vite pour la mise en œuvre, pour ne pas que l’on perde tout ceci», a-t-elle indiqué.


La ministre de l’Environnement va aussi parler aux populations de Labé, de l’Accord cadre avec la Chine.


«La Guinée est un pays minier. Depuis le temps colonial, la Guinée exporte de la bauxite. Nous avons les plus grandes réserves mondiales en matière de bauxite. Ne serait-ce que la bauxite. Sans parler d’autres minerais. Mais, nous étions loin d’être le premier exportateur de bauxite. Aujourd’hui, à l’horizon 2020, nous allons être le premier pays exportateurs de bauxite au monde.


Nous allons aussi expliquer que dans ce cadre là, il y a beaucoup de projets qui vont être financés dans l’immédiat. C’est un accord cadre de prêt qui va s’étaler sur 20 ans.


Sur les 03 premières années, nous avons des infrastructures très importantes qui vont être financées par la Banque de Chine. C’est un acquis. Là aussi, c’est 20 milliards. C’est une grande première dans l’histoire de la coopération bilatérale entre un pays africain et la Chine. Tout ceci n’est pas le fait du hasard. C’est parce qu’il y a eut un travail qui a été fait», s’est félicitée la ministre de l’EEF, , Mme Assiatou Baldé.


Au cours de cette mission, la ministre de l’Environnement va également rappeler que le président Alpha Condé a dédié son mandat aux femmes.


«La preuve ? Moi, je suis une femme et c’est moi qui viens vous parler aujourd’hui. Croyez-moi, le Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts (MEEF), c’est l’un des départements les plus stratégiques du gouvernement, parce que c’est le plus transversal. Il a confié ce Ministère à une femme. C’est beaucoup de responsabilités et beaucoup de confiances», a-t-elle ajouté.


Parlant du contenu local, elle a précisé que c’est un programme mis en place par le gouvernement guinéen par rapport à toutes les activités minières.


«Il faut que les populations à la base participent à la mise en œuvre de tous les projets miniers. Il y aura donc de l’emploi pour les populations à la base», a-t-elle rassuré.


Et maintenant les initiatives présidentielles qui ont commencé dans le cadre de l’Agriculture ? «Ces initiatives vont continuer», a annoncé la ministre de l’Environnement.


Parlant des enjeux des prochaines élections locales, la ministre Baldé reconnait que les populations de Labé ont toujours eu un comportement de paix.


«Je vous remercie pour la paix qui règne dans notre préfecture en particulier et dans notre Région naturelle, la Moyenne Guinée en générale, parce que tout le monde s’attendait à ce qu’il y ait le feu en Moyenne Guinée, et à Labé en particulier. Mais, par la grâce de Dieu et par vos comportements vous n’avez pas accepté cela. Aujourd’hui donc, en matière de paix, nous avons beaucoup d’acquis», a-t-elle souligné.


C’est pourquoi, son message sur ce sujet a été d’inviter ses frères et sœurs, à consolider cette atmosphère de cohésion sociale et d’unité nationale lors des prochaines élections locales en République de Guinée en général, et dans la préfecture de Labé en particulier.


En matière d’unité nationale, la ministre de l’Environnement va s’efforcer à faire comprendre aux populations hôtes des sous-préfectures visitées, que les citoyens guinéens sont condamnés à cohabiter et à vivre ensemble.


«Nous n’avons pas le droit de détruire la Guinée que nous avons en commun», a-t-elle insisté.


Enfin, pour la ministre Assiatou Baldé, sa présence parmi les siens en sa qualité de marraine de la préfecture vise, en outre, à recueillir les besoins prioritaires des populations de la préfecture de Labé, à remonter au gouvernement de la République pour toutes fin utiles.


AGP/19/01/018 ISD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro