EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Vers Nos Municipalités : l’insalubrité et l’oisiveté entre autres points débattus avec le leader du MJD de Kaloum

SommaireAccueil


Conakry, 24 jan (AGP)- Investi comme tête de liste du Mouvement Jeunesse Debout (MJD) de Kaloum, aux élections communales prévues, dimanche, 04 février 2018, Alpha Saliou Kourouma, appelé affectueusement Henry Fonda, candidat indépendant de la circonscription électorale de Kaloum a accordé un entretien à l’AGP, mardi, 23 janvier 2018, à son domicile, au cours duquel beaucoup de sujets brûlants ont été abordés, notamment l’insalubrité et l’oisiveté de la jeunesse de Kaloum.


Cette commune, la plus petite des communes à Conakry, abritant l’administration publique, le centre de négoce et la Présidence de la République, fait aujourd’hui l’objet de convoitise des politiciens, ainsi que des candidats indépendants. Cependant, elle se trouve dans une insalubrité notoire. Une jeunesse désœuvrée livrée à la consommation abusive de l’alcool, du chanvre indien et autres travers sociaux.


A l’entame de ses propos, le leader du MJD de Kaloum, Alpha Saliou Kourouma, très remonté de la situation que vivent les habitants de sa localité, a indiqué que c’est la jeunesse de Kaloum qui lui a investi comme tête de liste, pour devenir son candidat devant briguer la Mairie à l’issu du scrutin du dimanche, 04 février prochain.


Ayant compris vers quelle impasse elle a souvent été menée par les politiciens assoiffés de pouvoir, la jeunesse de Kaloum connue pour sa gourmandise pendant les circonstances électorales, a jugé nécessaire de prendre son destin en main.


«Ça fait 03 à 04 fois on fait des élections en Guinée, et à chaque fois qu’il y ait des élections en Guinée, on vient voir les jeunes de Kaloum avec des promesses qui ne seront jamais tenues par les politiciens en quête du pouvoir», a fait savoir Alpha Saliou Kourouma.


Selon lui, «c’est ainsi est né ce mouvement, dénommé MJD de Kaloum, pour secourir certains jeunes en perte de repère, en créant des opportunités leur permettant, de facto, à se prendre en charge, ainsi que leurs familles qui végètent dans la misère».


Pour lui, tous les gens qui viennent travailler à Kaloum, viennent de la banlieue de Conakry, et les kaloumka (habitants de Kaloum) sont assis, ils ne font absolument rien. Cet état de fait, dit-il, est devenu de plus en plus préoccupant.


«Le problème d’insalubrité à Kaloum est très inquiétant. Pas de travail, pas d’eau, et le seul boulot où se livre la jeunesse à merveille, c’est la loterie. Et le soir, elle occupe les espaces publics pour jouer au ballon», a-t-il regretté. Tout en ajoutant, que le mouvement tient bon pour faire face à ces ténors, qui ont de belles assises financières.


Le candidat indépendant a, par ailleurs, souligné qu’une fois élu maire de Kaloum, il va mobiliser des ressources en faisant des jumelages avec des villes occidentales, dont entre autres, Paris et Suisse, sans oublier certaines villes africaines. Mais aussi avec les sociétés qui ont leur représentation à Kaloum, à travers les taxes qu’elles vont verser à la commune.


AGP/24/01/018 TB/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro