EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Vers Nos Municipalités : «L’alliance RPG/Arc-en-ciel/GPT et la préfecture de Dubréka», au centre d’un entretien avec Raphaël Kalissa

SommaireAccueil


Conakry, 26 jan (AGP)- A l’orée des élections communales, prévues dimanche, 04 février 2018 en République de Guinée, le directeur général du Cabinet d’Expertises Comptables, Raphaël Kalissa, membre du bureau exécutif du parti, Guinée Pour Tous (GPT), a accordé un entretien à l’AGP, mercredi, 24 janvier, à son bureau, sis dans la presqu’île de Kaloum, rapporte l’AGP.

Au cours de cet entretien, qui a duré près d’une dizaine de minutes, plusieurs sujets d’ordre national ont été abordés, notamment l’alliance Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG/Arc-en-ciel)/ Guinée Pour Tous(GPT) du ministre d’Etat, Dr Kassory Fofana, et la préfecture de Dubréka.

A l’entame de ses propos, le directeur général du Cabinet d’expertises comptables, Raphaël Kalissa a indiqué, qu’il est dans la politique par affinité auprès du ministre d’Etat, Dr Ibrahima Kassory Fofana, président du GPT, qui a toujours œuvré pour le bien-être des guinéens quelque soit leur appartenance politique, ethnique et religieuse.

Selon lui, le parti GPT qui vient d’atterrir dans l’échiquier politique guinéen se porte bien. «Je peux vous dire que c’est le plus jeune parti qui a un élan très dynamique aujourd’hui», s’est-il réjoui. Tout en soulignant, que «seulement ce qui est un peu étonnant, et qui fait un peu mal, c’est du fait d’accepter l’alliance avec le RPG. C’est ce qui est mal, parce que la convention qui a eu lieu entre les deux patrons n’a pas été respectée à la base».

Raphaël Kalissa a déploré : «L’accord n’a pas été vraiment respecté. Quand vous dites, par exemple, que là où le GPT est majoritaire, il doit être en tête de liste et là où le RPG est majoritaire il doit être aussi en tête de liste. Mais si tel n’est pas le cas et quand on pose ce problème aux militants à la base, et qu’ils disent qu’ils ne sont pas d’accords, alors qu’ils sont maîtres du terrain».

Pour lui, dans les conditions normales si le président doit prendre un acte impliquant leur formation politique, il doit obligatoirement se référer à la base pour qu’un consensus soit trouvé à la satisfaction de la majorité du bureau exécutif.

«S’il avait consulté la base, on aurait dû lui donner la solution ou bien en tout cas le conseil», a-t-il souligné.

AGP/26/01/018 AOK/TB/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro