EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Vers Nos Municipalités : le candidat du PEDN à Matoto à la conquête des jeunes des quartiers Aviation et Yimbaya

SommaireAccueil


Conakry, 29 jan (AGP)- A quelques jours du scrutin, le candidat du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), Bangaly Kourouma a fait une parade dans les rues de Matoto, pour convaincre les riverains à voter massivement pour lui le 04 février 2018, pour lui permettre d’avoir la tête de la Mairie de la commune, a suivi l’AGP.

Sur un cheval blanc, escorté par des dizaines de véhicules et de motards, le candidat du PEDN s’est montré rassurant pour diriger la commune de Matoto qui, pour lui, «a besoin d’un jeune dynamique et compétent pour l’aider à sortir de son état d’insalubrité, de manque d'eau potable qui ne dit pas son nom».



De l’Aéroport au grand rond-point de Matoto, sur l’Autoroute Fidel Castro Ruz, Bangaly Kourouma a galvanisé la foule et autres passants par ses mots et gestes qui traduisent l’engament de son parti, à briguer la Mairie de l’une des plus grandes communes du pays en superficie.

Profitant de cette parade, le candidat du PEDN a discuté par endroits avec les jeunes et femmes des quartiers traversés, Aviation et de Yimbaya.

Avec ses interlocuteurs, M. Kourouma a tenté de les rassurer de sa capacité d’opérer un changement du quotidien des citoyens de Matoto par, indique-il, «la transparence dans la gestion des ressources de la commune, la création de PME de collecte des ordures ménagères dans les 37 quartiers, l’assainissement des marchés de Matoto et d’Entag, l’accompagnement des jeunes et des femmes dans la création des entreprises et des activités génératrices de revenus».

Au petit marché de la Tannerie, appelé «Manyalon» (Je ne comprends pas), le candidat du PEDN a longuement écouté les femmes vendeuses, dont les préoccupations sont entre autres, «la construction et l’agrandissement du marché, la lutte contre la tracasserie policière et autres agents dits de l’Etat, l’accès aux crédits des micro finances, l’emploi pour leurs maris et enfants».

En réponse, M. Kourouma a promis, qu’une fois élu, de s’occuper immédiatement des préoccupations des femmes et des jeunes de la commune de Matoto.

«Les guinéens ont perdu l’espoir du développement à cause de la mal gouvernance dont ont fait preuve les différents régimes qui se sont succédés à la tête de notre pays.

Le PEDN a été créé par son président, l’ancien premier ministre, Lansana Kouyaté, pour redonner l’espoir d’un lendemain meilleur aux guinéens.

Nous allons démontrer, à travers ces communales, que nous sommes capables de changer les choses pour le développement socioéconomique et pour le bien-être de nos concitoyens», a déclaré en substance le candidat Bangaly Kourouma.

AGP/29/01/018 IC/AND/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro