EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Vers Nos Municipalités : La Société civile de Labé en tournée dans les QG des partis politiques pour une campagne apaisée

SommaireAccueil


Labé, 31 jan (AGP)- Depuis plusieurs jours la campagne électorale a été lancée dans toutes les collectivités de la République de Guinée pour permettre aux candidats de vendre leurs projets de société, qu’ils proposent aux populations au compte des élections communales du dimanche, 04 février 2018.


A Labé spécifiquement, cette phase du processus se déroule à merveille dans toutes les Communes Rurales (CR) et la Commune Urbaine (CU).


Pour donc jouer leur rôle de prévention de conflits, les acteurs de la Société Civile (SC) locale ont pris l’initiative d’aller à la rencontre des partis politiques pour une campagne de sensibilisation, du 24 au 28 janvier, pour que la paix règne avant, pendant et après le vote.


«Ces élections, c’est une affaire de famille. Il est donc important, en tant que représentants de la population, que nous jouons notre rôle pour que nos populations ne connaissent pas d’affrontements à Labé. C’est à cet effet que nous sommes partis dans tous les Quartiers Généraux (QG) des candidats pour leur prier de faire une campagne civilisée et responsable, basée sur des projets de société de développement.


Les populations ont beaucoup souffert. Les candidats doivent le savoir. Nous avons dit à toutes les listes, que les propos va-t-en-guerre n’ont pas leur place lors de cette campagne. C’est l’éducation, l’emploi jeune, l’assainissement et autres domaines de développement qui doivent teindre les discours de campagne», a expliqué le vice-président de la branche locale de la Plateforme nationale des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD), Diallo Aghassimou.


Lors de cette visite, des candidats de l’Opposition se sont plaints au niveau de la SC contre la participation de certains administrateurs locaux dans la campagne. Une préoccupation que les acteurs sociaux ont promis de s’intéresser pour rappeler à l’ordre ces administrateurs, si cela s’avérait être une réalité.


«Ces accusations portées sur certains administrateurs seront vérifiées et des actions citoyennes serons menées pour que l’administration locale continue à être neutre et impartiale dans ce processus», a promis le vice-président de la branche de la PCUD à Labé. Rappelant que «les préfets et sous-préfets ne doivent pas se mêler du processus».


A noter qu’à Labé, 39 listes briguent les communes au niveau préfectoral, dont 07 au centre urbain.


AGP/31/01/018 MSD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro