EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Scrutin du 04 février 2018 en Guinée : Le président de la CENI fait le point sur la réception des PV

SommaireAccueil


Conakry, 13 fév (AGP)- Le président la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Amadou Salif Kébé, a animé jeudi, 08 février 2018, au son siège de l’institution, une conférence de presse pour faire le point sur la réception des Procès-verbaux (PV) des 342 circonscriptions électorales après le scrutin du 04 février 2018.


Dans ses explications, Me Amadou Salif Kébé a fait savoir, qu’à ce jour, «la CENI n’a reçu que 170 PV sur 342. Parmi ces 170, dit-il, beaucoup font l’objet de contestation».


En ce qui concerne une éventuelle annulation de certains PV par les magistrats, il a souligné, «qu’aucun magistrat n’a le droit d’annuler un PV pour quelque raison que ce soit».


«Ce sont les représentants des partis politiques dans les salles de centralisation qui font l’amalgame entre annulation et non réception d’un PV pour des raisons indiquées par la loi électorale. Sinon pour le moment, aucun PV n’a été annulé», a précisé le président de la CENI.


Il a, à cet effet, promis de publier à partir du vendredi, 09 février 2018, les résultats qui ne souffrent d’aucune contestation parmi les 170 PV déjà reçus.


Le président de la CENI, Me Amadou Salif Kébé a, par ailleurs, déploré les cas de morts et d’actes de violences enregistrés aux lendemains du scrutin du dimanche, 04 février 2018.


Il a ainsi appelé la population au calme et à la sérénité car, dit-il, «l’élection n’est qu’un jeu démocratique à l’issue duquel, il n’y a ni vainqueur ni vaincu, seule la Nation qui doit en tirer profit pour son décollage économique, à travers ses dignes fils élus sur la base du mérite et de la confiance placés en eux par les citoyens pour un changement positif.


AGP/13/02/018 CM/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro