EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Coopération : Le Japon finance un projet d’accès à l’eau et à l’assainissement pour 04 écoles à Lafou (préfecture de Lélouma)

SommaireAccueil


Conakry, 26 fév (AGP)- Le Japon vient de financer un projet d’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour quatre (04) écoles de la Commune Rurale (CR) de Lafou dans la préfecture de Lélouma en République de Guinée, selon un communiqué de presse de l’Ambassade du Japon à Conakry en date du jeudi, 22 février 2018.


L’ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanobu Hasama et le coordinateur de l’ONG, Le Partenariat, Nicolas Martin ont, à cet effet, procédé à la signature du contrat de don du Projet d’accès à l’eau et à l’assainissement pour quatre écoles à Lafou (préfecture de Lélouma).


La cérémonie s’est déroulée, vendredi, 09 février 2018, en présence des responsables de l’Education de la Région Administrative (RA) de Labé et des représentants de la CR de Lafou.


«Ce projet, d’un montant de cent vingt-quatre mille quatre cent trente-sept dollars US (124.437 USD), soit un milliard quatre-vingt-trois millions de francs guinéens (1.083.000.000 GNF), doit permettre d’améliorer les conditions sanitaires et de fournir une sensibilisation à l’environnement de quatre écoles primaires dans la CR de Lafou», indique-t-on.


L’accès à l’eau et à des latrines, les gestes d’hygiène, la sensibilisation à un environnement sain ont grandement contribué à faire reculer les risques des épidémies comme Ebola ou le choléra. Or, nombre d’écoles primaires, notamment en milieux rural, sont dépourvues d’installations sanitaires, de puits et les enfants et les enseignants n’ont pas toujours les réflexes d’hygiène indispensables, fait-on remarquer.


«Ainsi, les écoles primaires des villages de Longoma, Garantan, Doghol Timbobhé et Hackou seront équipées de latrines, forages, clôtures en grillage avec un reboisement apporté par Le Partenariat. De même, des formations et sensibilisations seront dispensées pour la gestion des forages, pour la gestion de l’eau et de l’hygiène en milieu scolaire, pour l’éducation à l’environnement, ainsi que pour le fonctionnement de l’Association des parents d’élèves.


Ce sera au total 618 élèves, 07 enseignants et les membres des Associations des Parents d’Elèves et Amis de l’Ecole (APEAE) qui seront concernés, pour l’année en cours», a-t-on énuméré.


Par ce projet, le gouvernement du Japon continue de soutenir les efforts de la Guinée dans la scolarisation et la construction d’infrastructures, ainsi que les efforts d’amélioration du cadre de vie des élèves, dont l’hygiène est une composante essentielle. C’est aussi un des objectifs d’atteinte de la sécurité humaine de base que vise la coopération japonaise, a-t-on noté.


Sur la photo, de gauche à droite l’ambassadeur du Japon, le coordinateur de l’ONG, Partenariat, le secrétaire général de la CR de Lafou et le représentant de l’Inspection Régionale de l’Education (IRE) de Labé.


AGP/26/02/018 ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro