EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Grève des enseignants en Guinée : Le président de la République a reçu mardi Aboubacar Soumah du SLECG

SommaireAccueil


Conakry, 28 fév (AGP)- Le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a rencontré, le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), Aboubacar Soumah, accompagné par quelques membres de son bureau exécutif, mardi, 27 février 2018, dans l’après-midi au Palais Sèkhoutouréya, à Conakry, rapporte l’AGP.


A sa sortie d’audience, Aboubacar Soumah a indiqué, que le président voulait savoir les réalités et les problèmes internes qui minent cette Centrale syndicale, avant de d’insister sur le fait que «la grève reste toujours maintenue jusqu’à l’aboutissement des négociations, qui sera soldé par une déclaration suspendant ladite grève». Tout en soulignant, que «les deux premiers points de revendication restent non négociables».


«Les informations que le président a reçu n’étaient pas les meilleures. Aujourd’hui, il nous a donné la parole pour que nous puissions donner toutes les informations de la situation qui prévaut au sein de cette Centrale syndicale».


Selon le secrétaire général du SLECG, branche Aboubacar Soumah, le président de la République n’avait pas toutes les informations qui pouvaient le situer sur la véritable situation de cette grève.


«Nous n’avons pas parlé de la suspension de la grève. Après notre explication, le président nous a fait comprendre, qu’il ne détenait pas toutes ces informations, et qu’à partir de maintenant, une Commission composée du ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Check Taliby Sylla, du Médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana et de son conseiller personnel, le ministre Tibou Camara, est mise en place pour commencer dès mercredi, 28 février 2018, l’ouverture des négociations», a fait savoir le secrétaire général du SLECG.


AGP/28/02/018 AKT/KZ/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro