EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Coopération : Le Japon finance un projet de construction d’un Centre clinique VIH/SIDA à Dubréka

SommaireAccueil


Conakry, 17 mars (AGP)- L’ambassadeur du Japon en République de Guinée, Hisanobu Hasama et le responsable du programme DREAM de la Communauté Sant’Egidio, Dr Giovanni Guidotti, ont signé, jeudi, 15 mars 2018, un contrat de don du projet de construction d’un Centre clinique VIH/SIDA dans la préfecture de Dubréka.


La cérémonie de signature de ce contrat a eu pour cadre la Résidence de l’ambassadeur du Japon en Guinée sise à la Cité ministérielle dans la commune de Dixinn à Conakry.


Ce projet, d’un montant de cent cinq mille huit cent quatre-vingt-dix-sept dollars américains (105.897 USD), soit neuf cent vingt-deux millions de francs guinéens (922.000.000 GNF), doit permettre la construction d’un Centre de dépistage et de traitement des personnes affectées par le VIH/SIDA, dans la Commune Urbaine (CU) de Dubréka.


«Le VIH/SIDA reste une épidémie difficile à vaincre», a dit le diplomate japonais. Rappelant, qu’en 2014 en Guinée, il existait seulement 57 Centres délivrant les antirétroviraux pour traitement, et les personnes en traitement étaient seulement de 32.000, soit 26% des personnes vivant avec le VIH dans le pays. «Pourtant, la Guinée s’est engagée à atteindre le contrôle de l’épidémie VIH/SIDA avant 2030, à travers l’augmentation des tests de dépistage et du nombre de personnes vivant avec le VIH/SIDA sous traitement», a-t-il souligné.


C’est ainsi que le japon a financé ce projet, afin d’élargir la couverture géographique et de rendre les soins accessibles au plus grand nombre, à travers la Communauté de Sant’Egidio qui a lancé le programme DREAM en Guinée depuis 2004, et qui s’occupe actuellement de 3.700 personnes.


De son côté, le responsable du programme DREAM de la Communauté Sant’Egidio, Dr Giovanni Guidotti a fait savoir, que la commune de Dubréka compte encore peu de services sanitaires, alors que le nombre de personnes atteintes du VIH traitées par DREAM, est de plus de 200 patients.


«Ce projet permettra de construire un bâtiment comprenant un (01) accueil, 02 cabinets de visite médicale, 01 salle de prélèvement, 01 salle de distribution de médicaments, 01 salle de test et counseling et 06 latrines, ainsi que la réalisation d'un forage.


Les équipements et matériels, de même que le terrain, seront fournis par Sant’Egidio», a indiqué Dr Giovanni Guidotti.


AGP/17/03/018 CM/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro