EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Elections locales en Guinée : Le CNOSC-DDG présente son rapport final

SommaireAccueil


Conakry, 17 mars (AGP)- Le Conseil National des Organisations de la Société Civile pour la Démocratie et le Développement de la Guinée (CNOSC-DDG) a présenté, vendredi, 16 mars 2018, à Conakry, son constat sur le déroulement des élections locales du dimanche, 04 février 2018 en République de Guinée, rapporte l’AGP.


Il s’agit d’un rapport final, rendu public ce vendredi à Conakry, dans lequel le CNOSC-DDG dit déplorer «un mauvais travail de certaines Commissions Administratives de Centralisation des Votes (CACV), les décisions confuses des juges contentieux, et le fait que la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ait donné les résultats définitifs dans le désordre».


Cependant, le CNOSC-DDG a recommandé, entre autres, «le renforcement des capacités des autorités locales (Formation en Information des responsables des sous-préfectures et quartiers/districts, plus les chefs Secteurs et Carrée/Village) sur toutes les catégories d’organisation des élections dans la paix, l’éducation civique/électorale des militants des différents partis politique, et les CACV doivent être dirigées par des personnalités expérimentées (les présidents et les rapporteurs de CACV doivent avoir une bonne expérience) sur la centralisation des votes en Guinée.


En conclusion, cette structure, dirigée par Salmana Diallo, a précisé : «Pour une bonne élection dans la paix en Guinée, il faut obligatoirement l’implication de tous les acteurs sociopolitiques et économiques du pays sans exclure personne, et surtout considérer, en égalité, toutes les structures de la Société Civile (SC) et partis politiques avec les autres acteurs concernés».


Aussi, que «tous les acteurs concernés par le processus électoral doivent accorder une importance capitale à la sécurisation des étapes de dépouillement des votes, transport (transmission) des Procès-verbaux (PV) des Bureaux de Vote (BV) et la centralisation des votes (Travaux des CACV)».


AGP/17/03/018 MKC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro