EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : Deux Avenants autorisés par les députés à l’Assemblée Nationale

SommaireAccueil


Conakry, 17 mai(AGP)- Les députés à l’Assemblée Nationale (AN) de la République de Guinée ont autorisé la ratification de deux Avenants, mardi, 15 mai 2018, à l’Hémicycle du Palais du peuple, sous l’égide de leur président, honorable Claude Kory Kondiano, rapporte le correspondant de l’AGP près le Parlement.


Il s’agit de l’Avenant numéro 2 relatif à la Convention de base signée entre le gouvernement guinéen et la société minière Alliance Mining Commodities (AMC), pour l’exploitation des gisements de Bauxite de Koumbia, et l’Avenant numéro 3 relatif à la Convention de base signée entre le gouvernement guinéen et la Société Minière de Dinguiraye (SMD) SA, pour l’exploitation des gisements d’Or, de Diamants et de Minerais associés, dans la préfecture de Dinguiraye.


Dans son intervention sur l’Avenant N°2, le rapporteur de la Commission Mines et Industrie, honorable Mohamed Aliou Bah a indiqué, que ce projet composé de la mine de bauxite de Koumbia, renferme des réserves de 300 millions de tonnes de bauxite de ressources, avec une teneur de 48% dans la préfecture de Gaoual au nord-ouest de la Guinée, du développement d’une nouvelle voie ferrée multiutilisateur de 126 Km et du développement d’un nouveau Port fluvial à proximité de Boké dans le village de Bogoroya.


«Ce projet doit générer, à partir de la production de la bauxite, 2,2 milliards de dollars US de revenus directs à l’Etat pendant 25 ans. 250 millions de dollars de taxes additionnelles, 10% de participation dans le capital social sans paiement de numéraire de la part de l’Etat, 1% des revenus de ventes au titre de contributions aux communautés locales, et d’autres avantages commerciaux et fiscaux qui seront détaillés, sans compter les 300 emplois en phase de construction (2018-2019) et 200 emplois permanents en phase d’exploitation», a précisé le parlementaire.


Quant à l’Avenant N°3, le rapporteur de cette Commission, Mohamed Aliou Bah a dit, que les parties ont convenu, lors des travaux de renégociation, de prendre en compte les contraintes liées à la mise en œuvre du projet d’extension de la SMD, ainsi que les réalités actuelles du marché de l’Or.


A ce titre, selon lui, les principaux points ayant fait l’objet d’amendement sont les suivants : la participation de l’Etat dans le capital social, l’emploi et la main d’œuvre, la convention de développement local, la formation et l’assistance technique, l’utilisation des entreprises guinéennes, la restauration des sols-environnement et autres impôts.


AGP/17/05/018 AOK/TB/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro