EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


«Les finances, l’éducation, l’électricité, les infrastructures routières et le panier de la ménagère : les priorités du nouveau 1er ministre», selon un membre du bureau exécutif de GPT

SommaireAccueil


Conakry, 23 mai (AGP)- La nomination, en début de semaine, du ministre de l’Investissement et Partenariat public-privé, Ibrahima Kassory Fofana au poste de premier ministre, chef du gouvernement, par le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a fait beaucoup de choux gras dans la presse locale, notamment les réseaux sociaux.


Ainsi, dans l’après-midi du mardi, 22 mai 2018, notre reporter a rencontré une personnalité non la moindre du bureau exécutif de l’ancienne formation politique, Guinée Pour Tous (GPT), en la personne de Raphaël Kalissa, pour parler du comment les anciens responsables et militants de ce parti ont accueilli la nomination de leur mentor à ce poste, et des vastes chantiers qui attendent le nouveau locataire du Palais de la Colombe, la Primature. C’était à son bureau situé dans la Presqu’île de Kaloum, à Conakry.


Pour Raphael Kalissa, la nomination de son président au poste de 1er ministre, chef du gouvernement, l’en réjoui à plus d’un titre, parce que, explique-t-il, Ibrahima Kassory Fofana est un homme dynamique, une personnalité déterminée et capable de trouver solution aux maux dont souffrent les guinéens, sans distinction d’ethnie.


«Ils m’ont appelé, vendredi passé, j’étais à Dabola, revenant d’une mission de travail de Bamako, pour me dire qu’il y a une réunion de concertation de tous les membres du bureau exécutif chez le président Kassory. N’étant pas à Conakry, je leur ai dit de toutes les façons je suis d’accord de tout ce qui allait être décidé là-bas», a cadré ceux qui disent qu’il n’y a pas eu de concertation au niveau du parti pour son moulage dans le RPG/Arc-en-ciel.


Pour lui, les guinéens, toute obédience confondue, doivent être unis pour accompagner le nouveau 1er ministre pour le développement de la Guinée, en la sortant dans la situation à laquelle elle se trouve depuis un certain moment.


«Pour répondre aux attentes de la population, Ibrahima Kassory Fofana doit se battre pour que les finances, l’éducation, l’électricité, les infrastructures routières et le panier de la ménagère, connaissent un changement rationnel au bénéfice de la population guinéenne», a proposé M. Kalissa.


A rappeler, que ce nouveau 1er ministre, chef du gouvernement, a occupé de hautes fonctions administratives en République de Guinée, dont le prestigieux poste de ministre de l’Economie et des Finances.


Dans les années 2000, il s’était exilé aux Etats-Unis d’Amérique après son départ du gouvernement de feu président Lansana Conté, avant de revenir au pays et créer sa propre formation politique, GPT, fondue dans le RPG/Arc-en-ciel, parti au pouvoir, samedi, 19 mai 2018, lors de l’Assemblée générale hebdomadaire de ce parti, à Gbessia dans la commune de Matoto.


AGP/23/05/018 TB/AOK/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro