EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Fête de l’OUA : Tenue à Conakry d’un Symposium international sur l'UA et son président en exercice Paul Kagamé

SommaireAccueil


Conakry, 26 mai (AGP)- La Coordination des ONGs pour la Promotion de l'Excellence Guinée (COPE) a organisé, vendredi, 25 mai 2018, dans un réceptif hôtelier de Conakry, un Symposium international sur l'Union Africaine (UA) et son président en exercice, Paul Kagamé, a l'occasion de la célébration de la fête de la création de l'Organisation de l'Union Africaine (OUA), rapporte l’AGP.

Cette rencontre a regroupé des experts africains et européens, et plusieurs représentants des institutions nationales et internationales, dans le but de commémorer la création de l’OUA.

Prenant la parole, madame Camara Aminata Touré, présidente du parti, Kaloum Yigui, a fait savoir que l’organisation de ce symposium par la COPE est une manière de montrer à la face du monde ce qu’a été la République de Guinée dans l’instauration de l’OUA, aujourd’hui l’UA.

«Vous n’êtes pas sans savoir, que la Guinée a occupé une place prépondérante dans la création de l’UA, de l’OUA. Vous savez, il y avait le groupe de Casablanca, aussi le groupe de Monrovia, et la Guinée qui était du groupe de Casablanca considérés comme des progressistes, a porté ce flambeau très haut. La Guinée ne s’est pas arrêtée à cela. Elle a envoyé ses représentants vers le groupe de Monrovia, pour essayer de fédérer les deux groupes qui ont enfin abouti à la création de l’OUA», a-t-elle rappelé.

Pour madame Camara Aminata Touré, cette reconnaissance a amené les pays africains à donner la première place (poste de secrétaire général) à la Guinée, à la personne de Telli Diallo, nommé par le président Ahmed Sékou Touré et ses compagnons.

«Nous remémorer de cette histoire est salutaire pour non seulement la jeunesse de Guinée, mais aussi la jeunesse africaine, parce que vous saviez que cette histoire a été falsifiée. Voir aujourd’hui que c’est la jeunesse guinéenne qui se l’appropriait et qui essaye de véhiculer afin de montrer la vérité historique à la face du monde, est un encouragement, une réussite à titre posthume», a apprécié la présidente du parti, Kaloum Yigui.

De son côté, le coordinateur de la COPE Guinée, Paul Kamano a précisé, que ce Symposium s’articule sur les réformes en cours au niveau de l’UA et du chef d’orchestre de ces réformes, le président Paul Kagamé.

«C’est pourquoi, aujourd’hui, il y a une mobilisation totale de la jeunesse guinéenne pour accompagner l’UA et les réformes qui sont engagées. La jeunesse a pris conscience qu’il faut une institution continentale forte pour pouvoir défendre les intérêts du continent. Il faut que l’UA soit à l’image de l’Union Européenne (UE), cette institution européenne défend les européens, donc il faut que l’UA aussi défende les intérêts des africains», a lancé M. Kamano.

A rappeler, que l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), a été créée le 25 mai 1963 à Addis-Abeba en République Fédérale d’Ethiopie.

AGP/26/05/018 KZ/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro