EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


CAN : l’ancien président de la CAF rompt le silence à propos de l’édition de 2019

SommaireAccueil

Conakry, 09 aout (AGP)-L’ancien président de la Confédération africaine de football (CAF), le camerounais, Issa Hayatou a répondu mercredi, 09 août 2017 à Yaoundé aux propos de son successeur le malgache Ahmad Ahmad.

"Depuis que je suis parti de la CAF, je me suis gardé d’émettre un avis ; je n’ai jamais ouvert ma bouche pour parler de ça. Mais je regrette ce qui a été dit. Il faut d’abord venir constater avant de sortir ce qu’il a sorti", a fait remarquer M. Hayatou, au micro de la CRTV.

Et, de poursuivre « le Cameroun a déjà cinq stades ; on ne parle pas de ceux que nous sommes en train de construire. On peut organiser cette CAN 2019 avec ces cinq stades ; ils sont là, physiques. Personne ne peut dire que le Cameroun n’a rien. Ce n’est pas possible ».

Cette sortie d’Issa Hayatou fait suite à la déclaration le weekend dernier de l’actuel président de la CAF Ahmad Ahmad qui a fait savoir que même à quatre équipes, le Cameroun n’est pas prêt pour 2019.

L’ancien président par intérim de la Fédération internationale de football association (FIFA) a également commenté la rumeur affirmant qu’il avait retiré la CAN U17 à Madagascar pour se venger d’Ahmad avant les élections à la CAF.

"On ne peut pas dire que la CAF va nous enlever cette CAN 2019 ; quand la CAF a eu à retirer la CAN à des Etats, c’est parce que ce sont eux qui n’ont rien fait. Par exemple, quand on a retiré la CAN à Madagascar, c’était au mois de janvier pour une compétition prévue en mai. Donc, quatre mois avant. Des missions s’étaient rendues à Madagascar et toutes ces missions étaient d’avis qu’il fallait retirer la CAN à ce pays ; parce qu’il n’a rien fait. Rien, rien, rien. Pour le cas du Cameroun, il n’y a encore eu aucune inspection, et les gens disent que nous n’avons rien. Moi, je suis particulièrement surpris, connaissant les rouages de la CAF. Il n’est pas obligé de faire ce que j’ai fait pendant 29 ans, mais il est au moins obligé de rester près de la logique et de la loi", a laissé entendre, M. Hayatou.

AGP/09/08/017 - MKC/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro