EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Sport-foot : la Guinée traine les pas dans les préparatifs de la CAN-2023

SommaireAccueil


Conakry, 03 jan (AGP)- Dans le cadre des préparatifs de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) de football 2023, en République de Guinée, une personnalité non loin du dossier a bien voulu accordé un entretien à l’AGP, mardi, 02 janvier 2018, dans la banlieue de Conakry, tout en gardant l'anonymat.


Pour notre interlocuteur, officiellement, rien ne semble avoir été fait dans les préparatifs de la CAN-2023 que la Guinée doit abriter. Cependant, à partir cette année, il ne reste plus à la Guinée que 05 ans pour satisfaire le contenu du cahier des charges.


A noter, que le Comité d'Organisation de la Coupe d'Afrique des Nations 2023 (COCAN-2023) a été mis en place le 14 octobre 2016, et le 02 janvier 2017 les membres du pilotage ont été nommés par Décret présidentiel.


Il a rappelé : «Lors du symposium organisé par la Confédération Africaine de Football (CAF), certaines décisions importantes ont été prises. Il s'agit de l'augmentation du nombre de participants à la phase finale, de 16 à 24 équipes».


Ce qui entraine non seulement un accroissement des sites de compétition de 04 à 06, mais également une modification du cahier des charges, c'est-a-dire les ressources nécessaires au financement des infrastructures augmentent, a expliqué notre interlocuteur.


Le problème aujourd'hui est de savoir est-ce que dans le contexte actuel, la Guinée pourra tenir les délais en comparaison à la Côte d'Ivoire qui organise la CAN en 2021 deux ans avant la Guinée.


«Ce pays voisin à la Guinée, depuis le mois de février 2015, a lancé un appel d'offre pour pouvoir répondre aux exigences du cahier des charges.


La semaine dernière, les autorités compétentes ivoiriennes ont annoncé des mesures, notamment celle qui consiste à informer l'opinion publique que le mois de septembre 2020 tous les travaux seront achevés pour lui permettre de visiter toutes les infrastructures et installations. Tandis que la Guinée traine les pas encore.


Alors, si la Guinée veut respecter le contenu du cahier des charges de la CAF, il n'y a plus de temps à perdre, parce que chaque jour qui passe la rapproche de l'échéance. Elle a perdu 03 ans déjà», a fait savoir notre source. Tout en ajoutant, "Il y a urgence en la matière ".


Selon lui, le Comité de pilotage ne doit ménager aucun effort pour permettre aux différentes Commissions de se mettre à l'œuvre, en priorité mettre en valeur le siège qui a été offert par le président de la République, à savoir l'Immeuble Siguiri à la Cité Chemin de Fer.


«C'est un siège qui doit être réhabilité, équipé et mis à la disposition des Commissions techniques. C'est un travail qui ne doit plus attendre» a-t-il conclu.

AGP/03/01/018 TB/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro