EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Vers la clôture de CCML : Le Commissariat général se félicite avoir réalisé quelques outils de gouvernance en Guinée

SommaireAccueil


Conakry, 18 avr (AGP)- Le Commissariat général de l’évènement, Conakry Capitale Mondiale du Livre (CCML), entend inaugurer sept (07) Bibliothèques nationales à l’occasion de la clôture prévue pour le 22 avril prochain 2018, au Palais du people, sous le haut patronage du gouvernement guinéen.


Il a joué sa partition et se félicite d’avoir fourni des outils au gouvernement qui doit les faire passer devant l’Assemblée Nationale (AN) de la République de Guinée.


L’information a été donnée, lundi, 17 avril 2018, par les organisateurs suite au dernier entretien dénommée, «Lundi de l’Harmattan», avec la presse et hommes de culture. C’était à son siège à Almamya, commune de Kaloum, où les medias ce relayaient avec les écrivains chaque lundi soir, depuis les lendemains du lancement de l’évènement.


Au titre de bilan, le commissaire général de CCML, Sansy Kaba Diakité a cité la Bibliothèque Nationale abritant désormais un lieu pour les mémoires après 60 ans de souffrance. Celle de Djibril Tamsir Niane, modernisée à la faveur de CCML capable d’accueillir aujourd’hui plus de livres et plus de monde.


Il est revenu sur l’apport des partenaires de CCML et l’obtention des Points de lecture qui seront complétés à une vingtaine, celle de la Maison des Ecrivains de Guinée (MEG) à Taouya.


«J’estime que c’est une belle année. Nous avons pu réveiller toutes les structures du livre en Guinée, l’on a mis les bases», dit-il.


Sansy Kaba Diakité n’a pas occulté le rôle qu’ont joué l’UNESCO, l’ISESCO, le monde Arabe, la Francophonie prêts à apporter leur soutien à CCML à l’occasion de cette clôture à l’image du FESPACO.


A propos de ce qui n’a pas marché, Sansy Kaba Diakité a rêvé, en vain, d’ériger une Médiathèque en Guinée, l’arrivée de tous les plus grands écrivains du monde en Guinée, accueillir le Salon du Livre africain, ''parce qu’on n’avait pas de moyens financiers, mais ce n’est que partie remise'', a informé le commissaire général de CCML.


En dépit de tout, il a noté l’engouement que CCML a suscité chez les pays amis, dont entre autres, les italiens, les angolais, les burkinabè, les béninois, les congolais les français, les américains, les canadiens, bientôt les algériens.


La fin de la rencontre a été marquée par la diffusion du programme de déroulement de la cérémonie de la clôture du CCML qui se poursuivra de Conakry à N'zérékoré.


AGP/18/04/018 MYS/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro