Sangoyah/Religion: La traduction du sermon dans les différentes langues nationales oppose les fidèles d’une mosquée

Conakry, 09 sept(AGP)- Les fidèles musulmans de la mosquée Sangoyah Cité déplorent le comportement peu catholique des responsables de leur mosquée quant à la traduction du sermon dans les différentes langues nationales du pays.
Ils l’ont fait savoir, vendredi, 06 septembre 2019, à l’occasion de la grande prière à travers des cris assourdissants dans la dite mosquée perturbant ainsi la prière.
Dans cette maison de Dieu réputée être un espace de prières et d’échanges, les autorités religieuses se sont entendues de faire un tour de rôle entre les différents imams issus des ethnies : peulh, soussou et malinké, dans le but de satisfaire chaque communauté.
Selon un citoyen rencontré par notre reporter, tous les habitants de cette localité de la banlieue de Conakry comprennent soussou, alors à quoi bon de traduire le sermon dans d’autres langues.
« Nous , responsables de cette mosquée, nous avons jugé nécessaire de donner à chaque imam issu d’une communauté de traduire le sermon dans sa langue pour qu’il y ait la compréhension et que la paix continue à régner dans notre mosquée », précise un des conseiller avant d’ajouter que cela ne doit pas être perçu comme de la politique ou d’une stratégie ethnique.
Par ailleurs, les autorités religieuses de cette mosquée ont promis de prendre toutes les dispositions pour que pareil cas ne se répète dans leur mosquée réputée être un havre de paix.

AGP/06/09/2019 A4S/TB/KZ

COMMENTAIRES

AGP TV