Politique : le président de la CENI reçu par son homologue de la Cour des comptes

Conakry, 10 avr. (AGP)- Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Amadou Salif Kébé accompagné des commissaires de son institution a été reçu mercredi, 10 avril par le président de la Cour des comptes (CC), Dr Mohamed Diaré, en présence de ses proches collaborateurs.



Une rencontre qui s’inscrit dans le cadre des visites de courtoisie initiées par l’organe guinéen de gestion des élections en prélude aux prochaines consultations électorales.




La gestion des recommandations de l’audit du fichier électoral, l’utilisation des nouvelles technologies dans le processus électoral, les critères de choix des membres des structures de la CENI à la base, le financement des partis politiques, sont entre autres thématiques débattues lors de cette rencontre.


Le président de la Cour des comptes a mis l’occasion à profit pour présenter son institution aux commissaires de la CENI.
Selon lui, la Cour des Comptes est composée de cinq chambres à savoir , la chambre des comptes de l’Etat, la chambre des comptes des établissements publics à caractère administratif, la chambre des comptes des collectivités, la chambre des comptes des entreprises publics, mixtes, des banques et assurances et la chambre des comptes de la discipline budgétaire.
Cette dernière, précise-t-il, est chargée du contrôle de la déclaration de biens des hauts commis de l’Etat, du contrôle des comptes des campagnes électorales, d’assister l’Assemblée nationale dans le suivi de l’exécution budgétaire notamment en ce qui concerne la loi de règlement des finances publiques.

Dr Mohamed Diaré a rappelé que : « la CENI et la Cour des comptes participent à l’évaluation et le contrôle des comptes des campagnes électorales présidentiellse, législatives ou communales. Dans ce sens, la CENI est un partenaire de la Cour des Comptes qui a aussi pour tâche de contrôler la gestion des comptes de cette institution. Sans oublier le contrôle des déclarations de biens notamment des présidents des institutions républicaines comme la CENI ».

Il a toutefois déploré du fait qu’aucune liste de candidature aux dernières élections communales n’a déposé son compte de campagne conformément aux exigences de la loi. C’est pourquoi, a-t-il annoncé, son institution envisage de procéder très prochainement, à une campagne de vulgarisation des textes pour faciliter les actions des uns et des autres. Il promet de soutenir et d’accompagner la CENI à travers des consultations formelles ou informelles dans le but de réussir l’organisation d’élections transparentes et apaisées en Guinée.

De son côté, le président de la CENI, Me Salif Kébé se dit satisfait des conseils et de l’engagement de la cour des comptes en ce qui concerne l’accompagnement de la CENI pour la réussite de sa mission. Il souligne l’importance des informations reçues à l’occasion de cette rencontre dans le domaine de la gestion des finances publiques en matière électorale.

AGP/10/04/019 CM/KZ

COMMENTAIRES

AGP TV

Transfert de compétences: une garantie pour le pouvoir central


«Nous avions toujours demandé au gouvernement de veiller à l’application des accords sur la flexibilité des prix des produits pétroliers signés en 2006», dixit le président du SIFOG


Il nous faut un dialogue franc et structuré pour décrisper la situation sociopolitique en Guinée’’, a déclaré le président du RDC