Guinée-Transports –Des travailleurs du train Conakry express en colère

Conakry, 11 juil (AGP)-Les travailleurs du train Conakry- express ont manifesté mercredi, 10 juillet 2019, devant le ministère des Transports. Ils dénoncent une gestion opaque d'un fonds débloqué par le département pour débarrasser les rails de la CBK, des immondices.

Selon les travailleurs du train Conakry express, il y a une gestion floue d'un milliard cinq cent millions de francs guinéens (1 500 000 000 FG) débloqués par le ministre Aboubacar Sylla pour rendre propres les rails et de commun accord avec la compagnie des bauxite de Kindia (CBK) .

"Nous voulons voir le ministre, car , il y a beaucoup des non-dits que nous allons lui dire. Lui-même, il saura que c'est catastrophique. Il y a des milliards que ces gens-là bouffent par mois. Les recettes qu'ils présentent au département sont fausses’’ martèle Benzamin Conté, secrétaire administratif des travailleurs des chemins de fer de Guinée

Les manifestants eux-mêmes sont décidés à bloquer le train. Vingt (cinq parmi eux ont été licenciés. ‘’Ce qui est anormal’’ fustige Conté.

"Pour la sécurité des populations, il faut obligatoirement enlever les ordures. Comme vous le savez, les populations riveraines les déposent régulièrement sur l'emprise ferroviaire. Donc, de façon délibérée, ils ont bloqué trois voies sur quatre à la CBK. Ce qui est un délit majeur en matière de sécurité ferroviaire’’ a regretté Dikhaby directeur général adjoint des chemins de fer de Guinée.

Il y a dix ans que le train Conakry express a commencé ses activités à Conakry. L'Etat a travaillé conjointement( pendant sept ans) avec ses partenaires chinois avant la réquisition de l'engin.


AGP/11/07/019 JB/ABD/KZ

COMMENTAIRES

AGP TV