Mamou-Campagne électorale: Le professeur Alpha Condé reçu dans la plus grande euphorie

Mamou, 15 oct (AGP)- Le mercredi 14 octobre, le professeur Alpha Condé était l'hôte des populations de Mamou. Les militants et sympathisants du RPG arc-en-ciel de la ville cosmopolite étaient massivement sortis pour accueillir celui qu'ils appellent le Bâtisseur, professeur Alpha Condé. Et cela après le passage du premier ministre à Mamou, le mercredi 30 septembre dernier.

C'est une marée humaine, vêtue de Jaune qui a réservée un accueil chaleureux et triomphal au candidat du Rpg arc-en-ciel.

Après sa descente de l'hélicoptère au stade Mikael Diakité de Mamou, le président a été accueilli par une grande. La maison des jeunes de Mamou située dans le quartier poudrière, commune urbaine de Mamou a refoulée du monde pour cet accueil.

Vêtus de jaune, les militants et sympathisants du parti au pouvoir regroupés au sein de plus de 50 mouvements de soutien étaient munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire: "vive le président professeur Alpha Condé", Alpha Condé pour la continuité", " mouvement pour la victoire d’Alpha Condé"( MOVAC Mamou), " Vive le 1er mandat de la 4eme République".


Après le souhait de bienvenue du directoire de campagne de la préfecture de Mamou, le ministre Aliou Diallo, fils du terroir a loué les efforts du chef de l'État, le professeur Alpha Condé durant les 10 dernières années.
Dans son discours de circonstance, professeur Alpha Condé n'a pas manqué de dire que lorsqu’il était au palais pour s'adresser au peuple de Guinée, certains ont dit qu'il ne se porte pas bien. C’est pourquoi, selon lui, il est sorti pour prouver à ses détracteurs qu'il va bien.
« Je m’adressais à vous par visioconférence, ils m’ont dit que je ne me porte pas bien. C’était juste pour vous montrer que la Guinée est dans la révolution numérique. J’ai fait la Forêt et la Haute Guinée, je ne suis pas malade. Je suis ici devant vous. Je me sens très bien. Il y a trop de menteurs dans ce pays. Je suis là pour que vous ne soyez pas inquiets. Les cadres du pays sont moins intelligents que les analphabètes. Je vais vous donner un exemple lorsque j’ai été à N’Zérékoré, les éleveurs de porcs m’ont demandé de les aider à avoir les porcs de Korhogo. Je leur ai demandé pourquoi ? Ils m’ont répondu que les porcs de la Côte d'Ivoire se reproduisent de plus que ceux de la Guinée. J’ai contacté le président de la Côte d’Ivoire, mon frère Alhassane, il va envoyer des experts en la matière. Ce sont des alphabétiques qui m’ont demandé ça. C’est pas les vétérinaires qui ont été à l’école», a expliqué le président de la République devant des militants et sympathisants dans l'euphorie.
Poursuivant, le professeur Alpha Condé est revenu sur ce qui lui est arrivé lors de la première et deuxième République mais que lui n'a pas considéré. « Aboubacar Sylla et Mouctar Diallo lorsqu’ils étaient dans l’opposition ils m’insultaient chaque fois. Aujourd’hui ils sont des ministres de la République», a-t-il dit.


AGP/15/10/020-AOS/ABD

COMMENTAIRES

AGP TV


">