spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteBoffa-Education : Renforcement des capacités des directeurs d'écoles des DSEE

Boffa-Education : Renforcement des capacités des directeurs d’écoles des DSEE

Publié le

spot_img

Boffa, 11 nov. (AGP)- Ils sont au total 54 directeurs dont 20 femmes venant des DSEE de Boffa, Kolia, Tamita et Lisso qui prennent part à cette session de formation au centre-ville de Boffa.

Pendant deux (02) jours, ils seront outillés de plusieurs  modules  dont entre autres, définition du concept de l’encadreur, caractéristiques de l’encadreur, rôle ou mission de l’encadreur pédagogique, type d’entretien, stratégie d’entretien, identification des outils d’encadrement et conception des outils d’encadrement.

C’est l’école Sadaby qui a servi de cadre à cette rencontre. À l’ouverture des travaux, le directeur préfectoral de l’éducation de Boffa,  dans son allocution,  a dégagé l’objectif de cette formation : « l’objectif, c’est d’outiller les premiers administrateurs scolaires qui sont les directeurs d’école à la conception et aux outils de classe. Ceci pour leur  permettre de renforcer le suivi des enseignants. Il n’y a pas de bon cadre, il n’y a que des cadres contrôlés ;  donc ils doivent jouer leur rôle, venir voir leurs adjoints en pratique de classe. Ce n’est pas pour les dénigrer, mais c’est pour connaître leurs forces et faiblesses, puis leur aider  à corriger  les faiblesses, pour pouvoir améliorer leurs pratiques de classe. Si ce processus est amélioré ça va se répercuter sur les résultats. Moi je ne pense pas seulement aux examens, mais les classes intermédiaires. Par ce que ne doit pas passer  dans une classe, un élève qui ne maîtrise pas les objectifs de la classe qu’il a fréquentée  durant toute l’année scolaire. » ;  a déclaré Mangué Sylla.

Pour sa part,  le chef section de l’enseignement secondaire de Boffa,  Mohamed Lamine a invité les directeurs à l’application de ces modules de formation pour pouvoir contrôler leurs adjoints dans leurs pratiques de classe : « Arrivée sur le terrain, il faut l’appliquer,  n’est pas directeur qui le veut, mais est directeur qui le peut. Si vous vous rendez compte que votre adjoint est plus formé que vous sur le plan académique, mais sur le administratif  vous êtes plus que lui ou au moins être égal à lui. Donc n’ayez pas ce complexe-là. », a-t-il conclu

Il faut signaler que cette année, la direction préfectorale de Boffa compte renforcer 166 directeurs d’école à la conception et à l’utilisation des outils de l’encadrement et du suivi-rapproché

AGP/11/11/022                 SS/CM

 

Articles récents

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan dépasse les 7800 morts

Conakry, 08 fév (AGP)-Dans un froid glacial, les sauveteurs mènent mardi soir une course...

Kankan : Près de 10 hectares d’une plantation d’anacardiers et d’orangers ravagés par le feu

Kankan, 08 Fév. (AGP)- Un  de feu de brousse  vient d’être signalé  dans le...

AVIS DE RECRUTEMENT

Contexte L’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Dynamique Mutualiste (DYNAM) en Guinée, spécialisée dans le développement...

Mamou: Inauguration de plusieurs infrastructures sociales de base à Bhouria

Mamou, 07 Fev. (AGP)-  La cérémonie inaugurale du hangar du marché du distinct de...