spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteConakry/Kaloum : Tenue d’une réunion de réseautage des acteurs communaux du système...

Conakry/Kaloum : Tenue d’une réunion de réseautage des acteurs communaux du système d’état civil

Publié le

spot_img

Conakry 20 oct (AGP)-La réunion de réseautage des acteurs communaux du système d’état civil de Kaloum s’est tenue mardi, 18 octobre 2022, sous la présidence de Mme. Zoe Allado, cheffe de projet de l’Agence Belge de Développement (ENABEL).

Ce projet qui a une durée de 03 ans (avril 2021-mars 2024) est placé sous le thème : «Amélioration de système d’état civil Guinéens par l’effet catalyseur de la digitalisation. »

L’objectif est de contribuer à l’amélioration durable et la sécurisation du système d’état civil guinéen.  Ce projet permettra aussi de renforcer le cadre institutionnel du système d’état civil pour prendre en compte les modifications liées à la digitalisation.

Alignée à la stratégie nationale de renforcement et modernisation de l’état civile, l’intervention vise à utiliser le levier digital comme vecteurs d’amélioration des pratiques des services producteurs et utilisateurs d’état civil en Guinée.

Dans son intervention, le secrétaire général de la commune de Kaloum, Djéli Mory Kourouma a dit ceci : « Il y a lieu de faire l’état des lieux, de ce qui se passe et quelle est la vision du gouvernement par rapport à ce problème et comment permettre aux citoyens guinéens d’avoir un acte unique et authentique. C’est un travail qui est fait en profondeur pour que désormais les partenaires du développement ne doutent plus des documents de la Guinée. Mais aussi faire des documents authentiques qui puissent nous permettre d’avoir quelque chose qui pourra soigner l’image de la mairie »

Pour le chef service adjoint de l’état civil de Kaloum, Santy Keita, c’est une ONG (ENABEL) qui a porté un projet à la mairie pour la numérisation de tous les faits d’état civil.

« On a commencé les activités il y a très longtemps de cela. Pratiquement, nous sommes à la phase de la finalisation. Il est question pour un premier temps de faire migrer toutes les archives au niveau des communes vers un système numérique et dans les jours à venir quand on aura fini avec cette  première phase on va à la seconde qui est la phase de la production. Mais on ne peut pas commencer une telle activité sans venir à la mairie présenter le projet et voir maintenant dans les jours à venir les dispositions à prendre et les recommandations de chacun en vue de le rendre plus performant », a expliqué M. Keita.

AGP/20/10/ 022        DAC/ABD

Articles récents

Guinée/Procès des événements du 28 septembre : ‘’Ce n’est pas par peur d’affronter les débats que le président Dadis s’est…’’, Me Antoine Pépé Lamah

Conakry, 05 déc(AGP)- Interpelé sur le renvoi de l’audience, l’un des avocats de l’ex président...

Mandiana/Forum des jeunes : Plus de 90 jeunes venus des régions de Kankan et Faranah prennent part aux travaux ouverts ce lundi

Mandiana, 05 Déc(AGP)- Le gouverneur de la région administrative de Kankan, général à la retraite,...

Guinée/Santé : Tenue d’un séminaire d’appropriation des documents harmonisés et validés de la Prévention et Contrôle des Infections (PCI)

Un séminaire d’appropriation des documents harmonisés et validés de la Prévention et Contrôle des...

N’zérékoré/société : La population de Kobela sensibilisée sur l’abandon des MGF et des violences basées sur le genre

N’Zérékoré, 05 Déc(AGP)- L'inspection régionale de l'Action sociale, de la promotion féminine et des personnes...