spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteConakry : Le maire de Matam dans les zones de stockage...

Conakry : Le maire de Matam dans les zones de stockage des denrées de première nécessité

Publié le

spot_img

Conakry 24 mars (AGP)- Le maire de la commune de Matam,  Ismaël Condé a reçu  mercredi, 22 mars 2023 une délégation de la chambre nationale du commerce et de la chambre communale du commerce de Matam  dans le cadre de la disponibilité du stock de denrées à quelques  heures du mois saint de  ramadan.

Aucune description disponible.

L’objectif de cette rencontre était de répondre à l’appel du gouvernement et du Conseil National du Rassemblement pour le Développement (CNRD)  concernant la disponibilité des  denrées alimentaires suffisantes  pour ce mois de ramadan.

Aucune description disponible.

Dans son intervention, le maire de la commune de Matam, Ismaël CONDÉ explique : « Aujourd’hui l’autorité communale a manifesté sa volonté d’accompagner la chambre communale du commerce et la chambre nationale du commerce pour faire en sorte que nos citoyens puissent être accompagnés pendant ce  mois de ramadan. »

Aucune description disponible.

Dans la même lancée, M. Condé ajoute : «  Les magasins que  nous avons visités, il y a  des quantités suffisantes de denrées de  première nécessité notamment  le riz, le  Sucre,  l’huile et autres ….. »

Plus loin, il indique qu’il y a eu un protocole d’accord qui a été signé entre le gouvernement et la chambre nationale du commerce et les opérateurs économiques,  dans le cadre de la stabilité des prix de denrées alimentaires.  Après  ce protocole d’accord, dit-il,  le constat est que le commerçant vend moins cher que ce qui a été déterminé avec le gouvernement ;  donc c’est un ouf de soulagement, a-t-il précisé.

De son côté, le directeur du commerce intérieur et de la concurrence, Emile  Youmbouno, a souligné qu’il  est  important pour sa  direction de  rassurer les citoyens surtout à la veille du mois de ramadan, par rapport à la disponibilité des denrées de première nécessité  parce que le prix dépend naturellement de la disponibilité des produits. Il dit être  convaincu que les stocks sont disponibles  dans une condition confortable.

Aucune description disponible.

A rappeler l’État guinéen a accordé une subvention de  06 milliards de francs guinéens pour améliorer le prix des denrées de  première nécessité en ce mois de pénitence.

AGP/24/03/023     TM/YT/CM

Articles récents

Guinée/Examens Nationaux: Le procureur de la République près le TPI de Kaloum ordonne la police judiciaire d’ouvrir une enquête en vue de mettre hors...

Conakry, 17 juin (AGP)-Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a été informé...

Guinée/L’Aîd el-Kabir 2024 : Le PM appelle à la paix et la cohésion sociale

Conakry, 17 juin (AGP)-Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a effectué sa prière de...

Fria : Célébration de la fête de la tabaski

Fria, 17 juin (AGP)-À l'instar de leurs frères et sœurs et coreligionnaires du monde...