spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteConakry/Ratoma : 26 individus appartenant à deux (2) clans rivaux arrêtés et...

Conakry/Ratoma : 26 individus appartenant à deux (2) clans rivaux arrêtés et présentés à la presse

Publié le

spot_img

Conakry, 15 mai (AGP)- La Direction nationale de la police a présenté ce mercredi 15 mai 2024 dans les locaux de la Compagnie Mobile N°7 de Kaloum, 26 individus dont trois (3) mineurs, appartenant à deux (2) clans rivaux qui s’affrontent pour le contrôle du bas-fond de Démoudoula, dans la commune de Ratoma.

Ils ont été tous interpellés dans les zones de Démoudoula et Kiroti par les commissariats de police de Nongo et de Kaporo-Rail.

Selon le Directeur adjoint de la police régionale de Conakry, le commissaire divisionnaire, Gassimou Soumah, ces individus sont accusés de vol, de coups et blessures volontaires.

« Dans la zone de Démoudoula, ce sont des gangs qu’on appelle communément clans qui ont été interpellés pour des faits de participation délictueuse à un attroupement non autorisé, détention illégale d’armes blanches, coups et blessures volontaires », a-t-il déclaré.

Poursuivant, commissaire Gassimou Soumah, a souligné que lors de leur interpellation, ils détenaient des machettes, des couteaux, des paires de ciseaux et une fronde.

« Ces deux (2) groupes d’individus s’affrontent à cause du contrôle du territoire du bas-fond de Démoudoula. Donc, chaque groupe se réclame propriétaire du domaine », a-t-il précisé.

L’un des jeunes interpellés, Mamadou Oury Bah a indiqué qu’il était sur sa moto dans son lieu de travail quand il a été interpellé. <<J’ai vu partout des gens qui jetaient des cailloux, ils m’ont cogné sur la tête, après en remontant vers l’hôpital, la police m’a interpellé. C’est ainsi que je me suis retrouvé dans cette affaire>>, a-t-il dit

Pour sa part, Amadou Oury Kanté qui se dit victime de ces ‘’gangs », explique :

« C’était avant hier vers 4 heures du matin pendant que je quittais mon atelier de soudure pour le retour à la maison. Au niveau de la mosquée de Kiroti, des jeunes sont sortis partout dans les coins pour jeter des cailloux sur moi. Ils ont voulu récupérer la moto et mes téléphones. J’ai résisté jusqu’à côté des taxis motards qui m’ont porté secours ».

AGP/ 15 /05/ 024           MBD/AND

Articles récents

ÎLE DE KASSA : LE MINISTRE DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION, FANA SOUMAH, RELANCE LES PROGRAMMES DE LA RADIO RURALE

ÎLE DE KASSA : LE MINISTRE DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION, FANA SOUMAH,...

Guinée/CNSS : le versement des pensions de retraite de juin 2024 débute le mardi 04 juin (communiqué)

Conakry, 29 mai (AGP)-Dans un communiqué en date du mercredi, 29 mai 2024, la...

Guinée/Médias: Le ministre Fana Soumah sur l’Ile de Kassa pour relancer la radio rurale

Conakry, 29 Mai (AGP)- A la tête d’une forte délégation, le ministre de l'information...

Erdogan accuse l’Occident de complicité dans les atrocités israéliennes à Gaza

ISTANBUL, 29 mai. /TASS/. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé les États-Unis...