spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteConakry/Transport Urbain : Que fait le Ministère des Transports?

Conakry/Transport Urbain : Que fait le Ministère des Transports?

Publié le

spot_img

Conakry, 18 sept(AGP)- Le Ministère des Transports mérite d’être érigé en Direction Nationale pour économiser le budget du développement du pays. Un département qui ne se soucie plus des mouvements des populations surtout celles vivant dans la capitale Conakry,  a constaté, le correspondant région de l’AGP, à Conakry,  à la faveur de l’euphorie de la commémoration de l’AN 2 du CNRD.

Ce département met plutôt l’accent sur l’agrandissement de l’aéroport international AST de Conakry ou la construction  des aérodromes régionaux au grand dam du mouvement des populations surtout celles de la ville de Conakry qui continuent de se battre dans les arrêts de bus comme au temps précambrien.

Depuis le départ du gouvernement de Lansana KOUYATÉ en 2008, nul n’a présenté des solutions efficaces de transports aux Guinéens. Les différents ministres de transports ou Directeurs nationaux de transports qui se succèdent à la tête de ce département, n’ont pas pu proposer des alternatives en termes de moyens de déplacement des citoyens guinéens.

Sous le règne du Pr Alpha CONDÉ des bus en  provenance du Brésil ont été remis aux autorités d’alors de la ville de Conakry pour une gestion rationnelle, mais celles-ci avaient préféré de les mettre en circulation en faveur des citoyens de la capitale par le biais de la SOTRAG.

Comme un bien sans propriétaire, ces bus ont été mal gérés par les cadres du département des transports en accointance avec les différents CA (Conseils d’Administrations de la SOTRA) qui présidaient l’avenir de ces bus. Il est fréquent de voir des bus publics en panne et abandonnés sur les routes de Conakry.

Le Ministère des transports accomplit toutes ses missions sauf celles qui consistent à diversifier les moyens de déplacement. Depuis deux (2) décennies  le département n’a pensé à aucune politique de transports pouvant soulager la population, estiment des observateurs.

Faute de moyens de transport adéquats, les taxi-motos ont pris le dessus entrainant même la disparition des taxis ou mini bus sur certains axes comme le tronçon Hamdanlaye-Lanbandji-Sonfonia.

AGP/18/09/023                    MYS/AND

 

 

Articles récents

Labé : Le préfet lance les travaux de reconstruction de la place des martyrs

Labé, 18 juil (AGP)-Le préfet de Labé, Colonel Étienne Tounkara, a présidé ce jeudi,...

Labé/Politique: Le bureau fédéral de l’UFDG renouvelé pour un mandat de 4 ans 

Labé, 19 Juil(AGP)- Comme prévu par le parti politique dirigé par Cellou Dalein Diallo,...

Guinée/Evaluation des partis politiques :124 partis politiques reconnus légalement constitués sur les 558 existant (Résultats provisoires)

Conakry, 18 juil (AGP)- Le  Ministre de l'Administration du Territoriale et de la Décentralisation,...

Guinée: Une délégation de la CEDEAO reçue par le Directeur Général de l’AGP

Conakry 18 juil (AGP)- Le Directeur général de l'Agence Guinéenne de presse (AGP) M....