spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteCoyah-Société : Une Femme coupe la langue de son mari !

Coyah-Société : Une Femme coupe la langue de son mari !

Publié le

spot_img

Coyah, le 23 oct. (AGP)-Une femme a  coupé  la langue de son époux au cours d’une altercation qui a eu lieu entre les deux conjoints à Sanoyah dans la commune rurale  de Manéah,  préfecture de Coyah.  Les faits se sont déroulés le 02 octobre dernier, jour de la célébration de la fête d’indépendance de la République de Guinée.

Dans la matinée du 02 octobre à 06h, la femme de la victime est choquée d’avoir été dérangée dans son sommeil par sa fille. Elle lui interdit aussitôt d’avoir accès à la maison après que celle-ci ait pénétré dans leur chambre, à la recherche de la clé de la cour demandée par son papa, qui partait prier à la mosquée située dans les environs. À son retour, le papa a autorisé sa fille à regagner le salon tout en lui rassurant qu’elle ne devrait pas  avoir peur d’être frappée par sa mère.  C’est le début d’une altercation entre les deux conjoints qui a poussé l’épouse à couper la langue de son mari avec ses dents selon les proches.

« Sa femme a dit ce n’est pas ta fille que je cherche plutôt c’est toi. Il dit pourquoi ? Il dit  à sa femme  je ne veux pas de discussion ce matin. Je me prépare pour aller au travail. Soudain ! Mon frère a essayé de la maitriser, quand il l’a fait tomber à terre,  il disait que les histoires ne sont pas bonnes. Entre temps, les enfants sont venus attraper la main de leur papa en lui disant d’arrêter. C’est en ce moment elle a attrapé la tête de mon frère et l’a fait  descendre à son niveau.  Quand mon frère parlait,  elle a attrapé la langue avec ses dents, elle a coupée, » témoigne le frère de la victime, Alseny Keita.

Aussitôt la scène   produite, la victime avec une bouche remplie de sang est tombée, difficile de faire des mouvements, la langue à moitié coupée. Ses enfants ont crié en appelant   la deuxième épouse ainsi que le voisinage pour une assistance. L’époux sera évacué finalement à l’hôpital de Coyah pour des soins.

Arrivée à l’hôpital, quelques individus, probablement les proches de la mise en cause ont tenté de modifier la vraie version des faits auprès des médecins.

Depuis la survenue de la scène, madame  Oumou Hawa Bah, l’épouse de la victime est introuvable. Jointe au téléphone ce week-end, elle n’a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés. « Je l’ai pas mordu. » S’exclamait-elle à l’autre bout du téléphone.

Aux dernières nouvelles, la gendarmerie de la préfecture de Coyah a été saisie par les parents de la victime. À date, les recherches sont en cours pour  retrouver madame Oumou Hawa Bah et la victime suit son traitement à l’hôpital préfectoral de Coyah.

AGP/23/10/022                        JB/CM 

Articles récents

LE GOUVERNEUR DE LA REGION DE KINDIA PARTAGE DES POUBELLES

Ibrahima Kalil CONDE gouverneur de la région de Kindia, Procède à la répartition des...

Région de Kankan : Cinq (5) communes rurales dissoutes pour ‘’mauvaise gestion…

Siguiri, 03 déc(AGP)- Dans un décret publié, vendredi 02 décembre 2022, le président de la...