Guinée/Culture : Lancement officiel du salon international du livre de jeunesse à Conakry

Conakry, 04 nov (AGP)-Le ministre de l'Enseignement Pré-Universitaire et de l'Alphabétisation, Guillaume Hawing, a procédé mercredi, 03 novembre, au lancement officiel de la 5ème édition du Salon international du livre de jeunesse de Conakry, au centre culturel Franco-guinéen de Conakry.
Placé cette année sous le thème principal de '''Les livre de jeunesse au service de L'Education de qualité''' ce salon, a enregistré la présence effective d'une dizaine d'éditeurs africains francophones de livre de jeunesse provenant du Burkina faso, Bénin, Mali, Sénégal, de Côte d'Ivoire, du Niger et de la Guinée, grâce au soutien financier de l'AFD à travers l'Institut Français.
Cette 5éme édition va durer quatre (4) jours, et est organisée par la maison d'édition GANDAL-Guinée sur les six(6) sites situés dans les cinq(5) communes de la ville de Conakry.
Dans leurs interventions Le Doux Julien, un des invités de marque enseignant venu de France, a souligné l'utilité du livre et s'est réjoui de la tenue de ce salon qui va permettre à la jeunesse d'apprendre beaucoup.
Pour les organisateurs, ce salon se déroule dans un contexte nouveau influencé par plusieurs facteurs à la fois politique, socio-sanitaire et institutionnel.
Aliou Sow, Directeur de GANDAL, a émis l'espoir de voir le secteur du livre et de la lecture se consolider. Il a aussi évoqué les perspectives d'élargir ce salon sur les îles de Kassa et pourquoi pas sur toutes les régions et préfectures de la Guinée.
Au nom du PNUD, Grégoire Luc, a salué la mobilisation et la volonté des Africains, il a évoqué les démarches des Nations-Unies qui sont prêtes à aider l'industrie culturelle et a promis de soutenir toutes les initiatives guinéennes en termes de lecture et d'écriture.
Pour sa part l'ambassadeur de France en Guinée, Marc FONBAUTIER, a dit son ambition et son intention au profit de certains pays africains à leur accompagner dans leurs projets touchant le livre, la lecture, l'écriture et la jeunesse.
Pour lui, la France finance abondamment en Afrique des projets dans lesdits domaines surtout le secteur du livre et de la lecture au profit de la jeunesse. ''Les pays doivent se donner la main pour la postérité '''
A son tour, le ministre de l'Enseignement pré-universitaire et de l'Alphabétisation, Guillaume Hawking, et la Gouverneure de la ville de Conakry M'Mahawa Sylla ont tour à tour exprimé l'importance du savoir et surtout la tenue de ce salon international pour la jeunesse de Conakry. Une initiative qui mérite d'être encouragée et soutenue en vue de pousser les enfants à la lecture et à l’écriture pour leur préparer un meilleur avenir
La cérémonie a pris fin par la visite des stands où de nombreux livres attendent pour être distribués aux écoles et aux élèves participants aux jeux de lecture du primaire et du secondaire
AGP/04/11/021 MYS/ABD


COMMENTAIRES

AGP TV