Guinée/Littérature: La journée internationale de l’écrivain africain célébrée ‘’hommage à Charles Pascal Tolno’’

Conakry, 09 nov (AGP)-La Guinée à l’instar des autres pays africain à célébré dimanche, 7 novembre 2021 la 29ème édition de la journée internationale de l’écrivain africain avec un hommage à Charles Pascal Tolno, a suivi l’AGP.

Dans son discours de bienvenue, le directeur général de Harmattan-Guinée Sansy Kaba Diakité a dit que la célébration de cette journée est de faire le bilan de l’écriture dans notre pays, ce que les écrivains apportent à notre nation, mais aussi et surtout ce qu’ils peuvent apporter comme changement et espoir en cette période de transition.

M. Diakité a indiqué qu’on ne pouvait pas célébrer cette journée sans rendre hommage à Charles Pascal Tolno : « Un excellent écrivain guinéen, c’est lui qui a fondé l’Association des Ecrivains de Guinée mais aussi et surtout cofondateur de l’Association pana-africaine des écrivains où il est resté président depuis sa création jusqu’à la fin de sa vie Cette journée est en hommage à tous les écrivains disparus mais exceptionnellement en Guinée à Charles Pascal Tolno ».

En cette période de transition, poursuit-il, les écrivains joueront leurs rôles pour que notre pays puisse être guidé et orienté « Parce que c’est ça le rôle d’un écrivain, écrire à la place de l’autre, dire ce que le bas peuple pense plus bas ».

Pour sa part, Mamie Sia Tolno une des filles de Charles Pascal Tolno, a, au nom de la famille, remercié la maison Harmattan –Guinée d’avoir gratifié leur père en reconnaissant tous ses bienfaits et ce qu’il a apporté à son cher pays la Guinée en particulier et à l’Afrique en général « nous avons compris que notre papa n’appartenait pas seulement à sa famille mais à toute l’Afrique », a indiqué la fille de l’écrivain, disparu il y a quelques années.

Le nouveau ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, Alpha Soumah ‘Bill de Sam’ a fait savoir que « nous devons prendre cette habitude de rendre hommage à nos concitoyens qui à un moment donné, a marqué ce pays. Je pense que le livre doit être réhabilité que ça soit numérique ou physique, quelle que soit la forme, c’est notre vécu qui est raconté dedans, c’est notre futur et le présent qui sont racontés ».

AGP/09/11/021 AKT/AND

COMMENTAIRES

AGP TV